Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Les neufs dirigeants socio-démocrates, réunis samedi 21 juin à l'Elysée ont affirmé leur soutien au Luxembourgeois Jean-Claude Juncker pour le poste de président de la Commission européenne


UE : Les sociaux démocrates appuient le candidat de droite à la présidence de la Commission
"Les sociaux-démocrates s'accordent à dire que (...) Jean-Claude Juncker doit devenir le prochain président de la Commission européenne mais nous espérons que les sociaux-démocrates auront d'autres postes", a déclaré Sigmar Gabriel à l'issue de ce mini-sommet.

Ils se sont aussi mis d'accord sur le fait que les règles du pacte de stabilité européen ne devaient pas changer mais qu'elles devaient être appliquées avec "souplesse" en faveur de la croissance, a déclaré le ministre allemand de l'Économie, Sigmar Gabriel. François Hollande, sans préciser davantage sa pensée a affirmé à sa suite qu'il "faut utiliser dans l'UE toutes les souplesses du pacte de stabilité". le président français a par ailleurs appeler à à "maîtriser l'immigration" dans l'UE "de manière conforme à nos principes"....

Pas de doutes, quand il s'agit de se courber devant la droite européenne, allant jusqu'à anticiper ses désirs... la "souplesse" de F. Hollande confine a à la contorsion !

Les dirigeants européens se réunissent jeudi et vendredi prochains pour désigner le futur président de la Commission européenne ainsi que se prononcer sur son mandat pour les cinq prochaines années qui, selon la France, doit être axé sur la croissance et l'emploi. La grande majorité d'entre eux est favorable à la nomination de l'ancien Premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker après la victoire du centre droit aux élections européennes en mai. Le Premier ministre britannique, David Cameron, menace cependant d'avancer la tenue d'un référendum sur le maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne si Jean-Claude Juncker, qu'il juge trop fédéraliste, est choisi. La décision peut être prise à la majorité qualifiée et la position de l'Italie, qui pèse d'un poids important au sein de l'UE, sera déterminante s'il faut en arriver à un vote.

Eugénie Barbezat avec AFP
http://www.humanite.fr/tractations-europeennes-les-sociaux-democrates-appuient-le-candidat-de-centre-droit-la-presidence-de#sthash.6u7zAtfC.dpuf

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile