Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Communisme dans les pays de l'ex-URSS

Les militant.e.s communistes ont vendu un numéro de l'Humanité Dimanche (celui du 3 janvier) dont une double page porte à réflexion. Comment se fait-il que l'Humanité Dimanche donne la parole aux putschistes d'EuroMaïdan et à un partisan de l'oligarque Ioulia Timochenko ?


Ukraine : Mais qu'est-ce qui c'est passé à l'Humanité Dimanche ?
Il fallait oser et bien l'Humanité Dimanche l'a fait.

Lorsque j'ai lu l'Humanité Dimanche du 3 janvier, j'ai eu une pensée pour les victimes du putsch fasciste d'EuroMaïdan, que l'HD qualifie de "manifestations citoyennes".

Une pensée pour celles et ceux qui se sont fait assassiner à la Maison des syndicats à Odessa, à Vadim notre camarade du Komsomol brûlé vif par ces gentils révolutionnaires attendris par les valeurs européennes. Et enfin une pensée aux victimes de la guerre qui ravage le Donbass et à ses bataillons néonazis (Azov) qui chassent les communistes.

Cette belle Ukraine qui a interdit le Parti Communiste, son idéologie et pourchasse les militant.e.s communistes.

Et pour sombrer encore plus dans ce crépuscule du journalisme, l'invité Andreï Kourkov (qui est un acteur et partisan du putsch) fait l'apologie de l'oligarque Ioulia Timochenko, qualifiée de "véritable alternative". Alternative à quoi ? Celle qui louait le massacre d'Odessa par ces mots "Je veux dire un grand merci à tous ceux qui, hier, ont combattu pour la défense d'Odessa et de l'Ukraine" serait une alternative ? Celle dont le parti permet de recycler des néonazis et des banderistes ?

Que l'Humanité ne vienne pas me demander un quelconque euro.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile