Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Communisme en Allemagne et en ex-RDA

Wolfgang Schäuble, 73 ans, le ministre allemand des Finances, "l'homme de fer" de la Chancelière Angela Merkel, alias "Mutti" (maman), reste, en toutes circonstances, de marbre face aux demandes du gouvernement grec. Mais qui est cet homme ? Un homme politique allemand corrompu, retour en février 2000


Wolfgang Schäuble et les caisses noires de la CDU
Libération : 17 FÉVRIER 2000 À 22:46

Une dernière fois hier après-midi, Wolfgang Schäuble fait rouler son fauteuil jusqu'à la tribune du groupe chrétien-démocrate assiégée par la presse. Il sourit, comme soulagé d'être enfin débarrassé d'une charge devenue insoutenable. Quelques phrases encore et il est libéré: il ne se représentera ni à la présidence du groupe parlementaire, remise en jeu mardi prochain, ni à la présidence du parti, au prochain congrès de la CDU en avril, annonce-t-il. «Un nouveau départ» est nécessaire, explique-t-il, s'esquivant sans vouloir répondre aux questions sur sa succession (lire ci-contre). Le principal parti d'opposition allemand n'a plus ni leader ni président de son groupe parlementaire. La carrière de Wolfgang Schäuble, 57 ans, l'ancien dauphin d'Helmut Kohl, avec qui il avait négocié la réunification, s'achève.

Jusqu'à ce mardi pourtant, Schäuble avait cru pouvoir faire la lumière sur les caisses noires mises en place par Helmut Kohl. Il avait osé se mesurer à son prédécesseur, l'exhortant publiquement à révéler le nom de ses mystérieux donateurs. Schäuble avait oublié qu'il fut trop longtemps lui-même partie prenante du système. Le 2 décembre, devant le Bundestag, il prétendait n'avoir rencontré qu'une fois le marchand d'armes Karlheinz Schreiber, par qui le scandale est arrivé. Le 10 janvier, mis sous pression par Helmut Kohl qui le menaçait, semble-t-il, de révéler d'autres détails, il avouait avoir lui-même reçu de Schreiber un don de 100.000 marks, aussitôt remis au parti.

Déstabilisé, Schäuble avait proposé une première fois, le 18 janvier, de démissionner, mais le présidium du parti l'avait imploré de rester. Depuis, sa descente aux enfers s'est accélérée. Schäuble assurait que Schreiber lui avait remis les billets dans son bureau, le 22 septembre. Le marchand d'armes nie, jurant avoir donné l'argent à l'ancienne trésorière du parti, Brigitte Baumeister, qui confirme et assure l'avoir ensuite transmis à Schäuble. Un sommet du grotesque a été atteint la semaine dernière, quand Schäuble et Baumeister ont fait enregistrer leur version devant notaire, jurant chacun de dire la vérité, alors que leurs récits se contredisent.

Quand Schäuble a voulu, mardi, contraindre Baumeister à démissionner de la direction du groupe parlementaire, la rage longtemps retenue des députés a éclaté. Revenus à Berlin, après deux semaines de vacances où ils ont pu sentir la colère de leur électorat, les députés ont enfin osé dire à Schäuble que sa gestion de la crise n'était plus acceptable.

La tragédie de Schäuble, paralysé depuis un attentat commis par un déséquilibré en 1990, est qu'il chute pour être resté trop longtemps loyal à Kohl. En 1997, il avait espéré le convaincre de lui céder enfin sa place pour tenter de sauver les législatives de septembre 1998, mais s'était soumis devant l'entêtement du vieil homme. Dans la tourmente qui emporte aujourd'hui la CDU, Kohl restera au moins le chancelier de l'unité. Schäuble n'aura été qu'un éphémère président du parti, tombé sur les mines laissées par son prédécesseur.

MILLOT Lorraine
http://www.liberation.fr/monde/2000/02/17/allemagne-schauble-jette-l-eponge-le-scandale-des-caisses-noires-a-eu-raison-du-leader-de-la-cdu-qui_317954

Nicolas Maury
Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Tape-moi Blinklist Furl Reddit Newsvine Y! Blogmarks Technorati Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Les publications sur ce blog n'engagent pas la responsabilité de la section de Vaulx-en-Velin du PCF, mais uniquement de son auteur.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Les publicacions en aquest bloc no comprometen la responsabilitat de la secció de Vaulx-en-Velin, però només el seu autor.

Rubriques

Recherche




Classement de sites - Inscrivez le vôtre!


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile