Sommaire

Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
21/01/2010 - 15:29

AIG pourrait verser des millions à d'anciens salariés

Plusieurs dizaines d'ex-salariés d'AIG Financial Products devraient se partager une partie de l'enveloppe de 195 millions de dollars (138 millions d'euros) de primes censée justement les dissuader de quitter l'entreprise, a-t-on appris mercredi de sources proches du dossier.



La filiale de l'assureur américain est à l'origine de la majeure partie des pertes spectaculaires sur les dérivés de crédit qui avaient conduit le groupe au bord de la faillite en septembre 2008.

Le versement en mars de l'an dernier de 165 millions de primes et d'indemnités à une partie des salariés avait suscité une vague de protestations aux Etats-Unis, AIG n'ayant dû sa survie quelques mois plus tôt qu'à des dizaines de milliards de dollars de fonds publics.

L'une des sources a déclaré mercredi qu'environ 40% des salariés d'AIG Financial Products éligibles aux primes de "rétention" dont le versement est prévu en mars prochain ont en fait déjà quitté l'entreprise.

La deuxième source a précisé que ces primes concernaient environ 200 salariés actuels.

Les deux sources ont refusé d'être identifiées en arguant du caractère sensible du sujet.

"La principale motivation des bonus, c'est qu'il fallait garder les salariés pour déboucler des instruments complexes", a commenté Cornelius Hurley, directeur du Morin Center for Banking and Financial Law de l'Université de Boston. "Si les gens ne sont plus là, cela ébranle tout l'édifice."

Andrew Goodstadt, associé du cabinet juridique Thompson Wigdor & Gilly, qui représente certains salariés ou ex-salariés d'AIG Financial Products, a déclaré que les anciens salariés licenciés sans raison valable pouvaient légalement réclamer leurs primes de rétention.

Certains anciens salariés éligibles à ces primes ont été licenciés après avoir accompli les tâches pour lesquels la société souhaitait les retenir, a dit la deuxième source.

"Ils ont fait ce qu'ils étaient censés faire, puis ils ont quitté l'entreprise", a-t-elle déclaré.

AIG Financial Products a ramené son effectif à 237 personnes contre 428 avant son sauvetage par l'Etat. Parallèlement, ses positions sont tombées à 940 milliards de dollars en valeur notionnelle, contre 1.900 milliards en septembre 2008.


Source: Reuters via Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 28 Septembre 2017 - 17:03 Dabo Ismael: Marabout voyant Clermont-Ferrand

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo