Sommaire

Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Faits Divers - Société
30/11/2011 - 17:42

Ce que la bêtise humaine peut engendrer

Ce que la bêtise humaine peut engendrer; Mort d'un vieillard soupçonné à tort d'être un pervers sexuel; Un parent d'élève condamné pour avoir giflé le principal du collège; Une école du Finistère interdit maquillage, jupes et talons hauts.



Notre revue de presse faits divers du 30 Novembre 2011

Ce que la bêtise humaine peut engendrer
Mort d'un vieillard soupçonné à tort d'être un pervers sexuel
Un retraité de 65 ans, soupçonné par des rumeurs d'être un "pervers sexuel", est mort d'une crise cardiaque lundi soir à Brest (Finistère). Il venait de se faire interpeller par la police, qui pensait intervenir en situation de flagrant délit d'enlèvement, rapporte Le Parisien. Les rumeurs avaient commencé quelques jours plus tôt. Lorsque cet homme âgé, placé sous curatelle et à l'aspect négligé, avait raccompagné devant son école une petite fille qui avait échappé à l'attention de sa mère. Il l'avait ensuite remise à un membre du personnel. Apparemment inquiétés par l'allure du vieil homme, les parents de la fillette avaient alors déposé une main courante au commissariat de proximité de Bellevue. (www.lepost.fr) Ca y est, la psychose du pervers sexuel s'installe en France. La connerie à l'état pur! Ces parents feraient mieux de faire attention à leurs gamins plutôt que de s'occuper d'un viel homme qui a juste voulu protéger une fillette à qui il aurait pu arriver ce pourquoi on l'a accusé!

Un parent d'élève condamné pour avoir giflé le principal du collège
Le prévenu, membre de la communauté des gens du voyage sédentarisés, s'était rendu au collège parce que son fils de 14 ans avait affirmé avoir été giflé par le CPE, a-t-il expliqué lors de l'audience mardi. Estimant que son fils était victime de discrimination au sein du collège, le père a reconnu avoir "bousculé" le CPE et asséné une petite gifle au principal. Ce dernier a toutefois souffert d'une hémorragie du tympan et bénéficié d'une interruption temporaire de travail de trois jours, tout comme le CPE. (www.20minutes.fr) Le CPE avait-il raison de gifler un élève? Le personnel éducatif aurait dû purger la même peine que ce papa desespéré qui a tenté d'avertir la police plusieurs fois sur ce que subissait son fils à l'école!

Une école du Finistère interdit maquillage, jupes et talons hauts
Depuis la fin du mois d'octobre, un nouveau règlement intérieur régit les tenues des élèves de l'école publique maternelle et primaire de Keribin, à Ploudalmézeau, dans le Finistère. De nouvelles règles qui s'appliquent tout particulièrement aux petites filles de l'établissement. "Les élèves ne sont pas autorisés (sic) à venir maquillées (re-sic) à l'école (hormis le jour du carnaval), à porter des talons, des jupes ou shorts courts (mi-cuisses), des chaussures de plage (tongs ou sabots en plastique)", stipule ce nouveau texte, voté à l'unanimité par le conseil d'école, qui regroupe enseignants, délégués de l'Éducation nationale, représentants de la mairie et des parents d'élèves. Le règlement ne prévoit pas de sanction en cas de tenue incorrecte, mais une note dans le carnet de correspondance pouvant être suivie d'un rendez-vous avec les parents. (www.lepoint.fr) L'éducation des parents reste à faire mais ce réglement va dans le bon sens.

Source: Yahoo News


Référencement Internet et création de sites Web ICI





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo