Sommaire

Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
03/05/2011 - 11:47

Décès de Patrick Roy: le hard-rock en deuil et autres actus

Décès de Patrick Roy: le hard-rock en deuil - Pour RSF, les révoltes arabes n'ont pas déboulonné tous les «prédateurs» de la presse - Chuck : oups... trop tard ! - Rest In Vinyl, pressez vos cendres dans un vinyl.



Décès de Patrick Roy: le hard-rock en deuil et autres actus
Décès de Patrick Roy: le hard-rock en deuil
Patrick Roy, décédé mardi à 53 ans, était connu pour son éternelle veste rouge. Mais le député PS du Nord était aussi célèbre pour sa passion du hard-rock. Le 29 avril 2010, lors de la présentation de la loi Hadopi, il avait ainsi brandi un numéro du magazine Rock Hard, et cité Iron Maiden, pour montrer que la musique métal n'existait que grâce à Internet, et qu'il ne fallait pas entraver ce mode de diffusion, sous peine de voir le genre s'éteindre progressivement. C'était la seconde fois que le député prenait l'exemple du hard-rock pour défendre les consommateurs de musique sur Internet. Le 5 avril 2010, lors du premier examen de la loi Hadopi, il multipliait les références à des groupes de metal (Gojira, Trust, Metallica, Satyricon, Mastodon) disponibles sur internet, pour montrer l'importance du canal de diffusion. En mars 2010, Patrick Roy avait aussi été un fervent défenseur du plus grand festival français de hard-rock, Hellfest, menacé d'interdiction. «Led Zeppelin hier, aujourd'hui Metallica, Opeth, Mass Hysteria, Gojira sont des groupes délicieux que je vous recommande d'écouter.(liberation)

Pour RSF, les révoltes arabes n'ont pas déboulonné tous les «prédateurs» de la presse
«Honneur à l'Afrique du Nord et au Moyen-Orient». La liste des prédateurs de la liberté de la presse, publiée ce mardi par Reporters sans frontières, fait la part belle au monde arabe, pour le meilleur et pour le pire. «C'est [là] que des changements importants ont marqué la liste des prédateurs 2011», écrit RSF dans son communiqué. «Certaines têtes sont tombées», se félicite l'organisation, et d'autres «statues» (Saleh au Yémen, al-Assad en Syrie) «pourraient vaciller sur leur socle». Mais quatre pays arabes touchés par les révoltes figurent toujours dans la liste: Syrie, Libye, Bahreïn, Yémen. Là, souligne l'organisation, «le travail d'obstruction de l'information a été jusqu'au meurtre». Le blogueur libyen Mohamed Nabbous a ainsi été tué dans les affrontements entre pro et anti-Kadhafi, qu'il était parti filmer, le 19 mars à Benghazi. Même sort pour deux journalistes au Yémen, tués par des snipers du régime, selon RSF. A Bahreïn, un responsable du seul journal d'opposition, arrêté après les manifestations, est mort en détention dans des circonstances mystérieuses.(liberation)

Chuck : oups... trop tard !
Le site Deadline a mis en avant une information sur l'épisode de Chuck diffusé hier soir aux USA qui est d'une ironie frappante. En effet, une capture d'écran de l'épisode en question (photo) montre John Casey ( Adam Baldwin ) portant une photo de sa future cible : Ben Laden ! Oups, il est déjà mort... Evidement les producteurs de Chuck ne pouvaient pas imaginer qu'après 10 ans de chasse à l'homme, les USA réussiraient à mettre fin aux jours de l'ennemi public numéro 1 précisément 24h avant que leur épisode, où Ben Laden est évoqué, soit diffusé ! En effet, selon Deadline, dans l'épisode 22 de la saison 4 de Chuck, qui était diffusé hier soir aux Etats-Unis, John Casey ( Adam Baldwin ) est en route pour une mission pour tuer sa " cible favorite ". Et cette cible, c'est Oussama Ben Laden. Le problème pour Casey, c'est qu'il est déjà mort !(premiere)

Rest In Vinyl, pressez vos cendres dans un vinyl
Quand on disait la semaine dernière que le vinyl se portait bien, on ne pensait pas si bien dire et pas non plus qu'on aurait un jour la joie et l'avantage de vanter un tel produit : une maison de disques ayant pignon sur rue (Death to Vinyls records) propose de récupérer vos cendres (les vôtres ou celle d'un de vos morts) et de les presser dans le disque vinyl de votre choix. Le business, remarquable d'imagination, va assez loin dans la mesure où vous pouvez customiser : la tracklist du vinyl (limité à 24 minutes, ce qui vous évitera d'emmerder vos proches trop longtemps), la pochette, etc.(fluctuat)

Source: Yahoo Actualités

Victor Nouioua




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo