Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

France
21/03/2017 - 01:30

Elections présidentielles 2017: premier débat

Cinq de onze candidats à l'élection présidentielle 2017 ont débattu lundi à l'occasion d'un débat télévisé organisé par TF1. Les thématiques abordées par les candidats étaient celles qui préoccupent les ménages. L'avenir, toutefois, n'a pas été envisagé au-delà des cinq années du prochain mandat présidentiel. Les effets à moyen ou long terme de la crise financière, de la mondialisation, du réchauffement climatique n'ont été qu'effleurés.

Une chose est certaine : il suffisait d'un peu d'animation de leur salon pour détourner l'attention des téléspectateurs. A la maison, on dégustait des pâtes. Et finalement, aucun des candidats n'a parlé de notre quotidien. Une sauce maison, du parmesan, une lichette de vin rouge. Les candidats n'ont pas fait de bagarre, il n'y avait personne pour dire à Elkabbasch de se taire ou de s'adresser à un protagoniste avec un « Monsieur le Premier Ministre » si délicieusement insolent. La sauce des pâtes, sans me vanter, était pas mal du tout. Ci-dessous, revue de presse :



Elections présidentielles 2017: premier débat
Débat présidentiel: Macron jugé le plus convaincant devant Mélenchon
… c'est la force de conviction véhiculée par les différents prétendants à l'Elysée qu'a mesurée un sondage Elabe pour BFMTV ce lundi soir. Ainsi les téléspectateurs ont jugé que Emmanuel Macron a été le plus convaincant pour 29% des téléspectateurs devant Jean-Luc Mélenchon (20%). Marine Le Pen et François Fillon se partagent la troisième place (19%) alors que Benoît Hamon ferme la marche (11%).  (bfmtv.com/)

Présidentielle : ce qu'il faut retenir de l'interminable débat de TF1
François Fillon : "Le vrai serial Killer du pouvoir d'achat, c'est Mme Le Pen avec la sortie de l'euro", a accusé le candidat de la droite, avant de comparer un peu plus tard le programme frontiste à celui du PS en 1981.
Et la candidate du FN d'égrainer ses nombreuses propositions en la matière : retrouver la maîtrise de nos frontières, interdiction des organisations islamistes, expulsion des étrangers islamistes "fichés S", fermeture des mosquées salafistes, déchéance de nationalité pour ceux qui sont convaincus de fondamentalisme (défendue aussi par François Fillon). Des mesures loin d'être toutes applicables ou réalistes... (tempsreel.nouvelobs.com/)

Présidentielle : le film de 3h30 de débat
Jean-Luc Mélenchon : "Le monde entre dans une saison des tempêtes avec le changement climatique et avec la montée des guerres. Nous ne pouvons pas affronté cette situation les mains liées par l'argent. L'intérêt commande nos responsabilités. A 65 ans, je n'organise pas ma carrière. J'assure une mission que je résume : rendre la France aux Français en la libérant de l'oligarchie et rendre la République aux Français en la libérant de la monarchie présidentielle.
(lesechos.fr)

 

Sylvie Delhaye S. D.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 8 Novembre 2017 - 23:59 Traditions de Provence et fête des bergers 2017

Jeudi 28 Septembre 2017 - 17:18 Investir dans l'immobilier locatif