Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
26/12/2011 - 19:59

Europe: l'affolement n'est pas de rigueur

Europe: l'affolement n'est pas de rigueur - Des obsèques nationales pour Thatcher divisent les Britanniques - La reine Elizabeth II au chevet de son époux le prince Philip, opéré du coeur - Le parlement croate donne son aval à un cabinet de coalition.



Europe: l'affolement n'est pas de rigueur
Des obsèques nationales pour Thatcher divisent les Britanniques
Alors que Margaret Thatcher «revit» à l'écran sous les traits de Meryl Streep dans le film La Dame de fer (sortie française le 15 février), le Royaume-Uni débat depuis deux semaines de l'idée, actuellement étudiée par le gouvernement, d'organiser des obsèques nationales pour l'ancienne Prime Minister aujourd'hui âgée de 86 ans et de santé chancelante, comme en témoignent deux chroniques opposées publiées la veille de Noël par le Telegraph. Dans la première, Peter Oborne, le chroniqueur politique en chef du quotidien, estime que même si «elle a été une grande femme, un des six ou sept plus importants locataires de Downing Street en trois siècles», lui accorder des obsèques nationales constituerait «une insulte à beaucoup d'honnêtes patriotes». Selon lui, la figure de Thatcher est trop polémique aux yeux de certains Britanniques pour se voir accorder le même honneur que des monarques, des héros de la guerre (l'amiral Nelson), des grands savants (Newton, Darwin) ou des Premiers ministres devenus figures de l'unité nationale comme Winston Churchill, pour qui des obsèques nationales avaient été organisées en 1965.(slate.fr) Certes, ce n'est peut-être pas bienvenu, mais que voulez vous, c'est le capitalisme.

La reine Elizabeth II au chevet de son époux le prince Philip, opéré du coeur
La reine Elizabeth II d'Angleterre s'est rendue samedi au chevet de son époux, le prince Philip âgé de 90 ans, opéré du coeur à l'hôpital Papworth de Cambridge (115km au nord de Londres) après avoir ressenti vendredi soir des douleurs à la poitrine. Selon un communiqué du Palais de Buckingham, les examens pratiqués à l'hôpital Papworth spécialisé dans la chirurgie cardiaque et thoracique ont permis de diagnostiquer une artère coronaire bouchée, à l'origine de ces douleurs. L'intervention chirurgicale réussie, a ajouté le palais royal, a consisté à insérer un "stent", sorte de tube à ressort, pour dilater l'artère et remédier à son obstruction, une "procédure très peu invasive". Le duc d'Edimbourg, qui se sent bien et a "hâte de rentrer", "restera à l'hôpital en observation pour une courte période", ajoute le communiqué. Après avoir passé 45 minutes à son chevet, la reine Elizabeth II accompagnée de trois de ses enfants, -la princesse Anne, les princes Edward et Andrew- a regagné la résidence de Sandringham.(ap.org) Comme tout bon monarque, la freine se doit de montrer l'exemple et d'être digne de son rang. Ce que la famille royale d'Angleterre à très bien su faire.

Le parlement croate donne son aval à un cabinet de coalition
La Diète (parlement) croate a donné vendredi son aval à un gouvernement de coalition de centre gauche dirigé par le social-démocrate Zoran Milanovic, qui a promis de redynamiser l'économie de l'ex-république yougoslave et de la préparer à son adhésion à l'Union européenne en 2013. "Les finances publiques de la Croatie sont trop sollicitées, nous ne pouvons pas continuer d'emprunter pour la bonne et simple raison que personne ne voudra plus nous consentir de prêts et que, même dans le cas contraire, nous ne serions pas en mesure de rembourser", a dit Milanovic aux députés. Le bloc quadripartite de Milanovic a mis fin à huit années de pouvoir des conservateurs du parti HDZ en remportant les élections législatives du 4 décembre, porté par un vague de mécontentement face à la corruption des milieux officiels et à la stagnation économique.(fr.reuters.com) La stagnation économique est signe de récession, même si elle n'avat pas lieu, dans l'ésprit d'un capitaliste, c'est la fin du monde.

Source: Yahoo atualités


Référencement Internet et création de sites Web ici

Emmanuel Nouioua




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar