Sommaire

Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Faits Divers - Société
16/12/2011 - 21:22

La matière fantôme

La matière fantôme - La tempête Joachim fait s'échouer un cargo dans le Morbihan - Autisme : changer le regard - Le Cern aperçoit la queue du boson de Higgs.



La matière fantôme
La tempête Joachim fait s'échouer un cargo dans le Morbihan
Dans la nuit de jeudi à vendredi, le cargo TK Bremen battant pavillon maltais s'est échoué à proximité d'une plage du Morbihan, agité par les vents de la tempête Joachim. Des hydrocarbures se sont échappés du navire, provoquant une pollution du rivage. Les météorologistes avaient annoncé son arrivée et la tempête Joachim ne s'est pas fait attendre. Alors que des vents violents avaient déjà été enregistrés au cours de la semaine, cette nuit, les conditions météorologiques se sont empirées avec des rafales jusqu'à 130 kilomètres par heure et des pluies diluviennes. Des intempéries qui ont fait s'échouer un cargo de 109 mètres de longueur qui avait quitté le port de Lorient jeudi. Battant pavillon maltais, le TK Bremen transporte du ballast et avait décidé de mouiller au nord de l'île de Groix afin d'attendre de meilleures conditions météorologiques avant de reprendre sa route vers l'Angleterre, selon la préfecture maritime de Brest. Mais le cargo a eu bien du mal à tenir son mouillage, chahuté par les vents. Il a tenté de rejoindre un secteur plus abrité mais s'est mis à dériver avant de demander assistance au Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) d'Etel, selon la même source cité par le Monde. Il est finalement venu s'échouer à 100 mètres de la plage de Kerminihy à Erdeven, dans le Morbihan.(maxisciences.com) Cet aurait-il pu être évité si le cargo n'avait pas quitté son précèdent port? Probablement pas vue la distance qui sépare l'île de Groix de la côte le faire rester au port aurait peut-être était plus dramatique.

Autisme : changer le regard
C'est une histoire unique, scientifique et humaine que raconte le psychiatre-chercheur canadien Laurent Mottron, instigateur du Centre d'excellence en autisme de l'université de Montréal : celle de sa relation de travail avec Michelle Dawson, une patiente autiste devenue chercheuse dans son laboratoire en neurosciences cognitives. Mais, pour lui comme pour elle, l'essentiel est ailleurs que dans l'anecdote de cette rencontre. Il réside dans ce qu'elle a pu susciter pour faire avancer la science de l'autisme, jusqu'à lui donner un statut de 'variant' humain plutôt que de 'trouble', traduction du terme anglais consacré autistic disorder. Les recherches du groupe de Montréal, avec quelque 80 articles publiés dans les meilleures revues scientifiques et dans lesquels Michelle Dawson a pris une place majeure, permettent d'affirmer que les autistes pensent, retiennent, s'émeuvent, et surtout perçoivent différemment des non-autistes.(lemonde.fr) Comme quoi il suffit de changer notre regard, notre façon d'analyser pour trouver d'autres fins à un résonnement tout comme à une recherche scientifique.

Le Cern aperçoit la queue du boson de Higgs
Les physiciens du Cern ont fait le point de leur chasse au boson de Higgs. Dans une ambiance très chaude, ils ont rempli, hier, l’un des amphis de l’organisation - le plus grand laboratoire de physique des particules du monde, près de Genève. Pour s’y informer des résultats des deux grandes expériences - Atlas et CMS - où s’entrechoquent presque à la vitesse de la lumière les protons accélérés par le LHC, le grand collisionneur d’hadrons, un accélérateur de 27 kilomètres de circonférence. Bilan : ils disposent d’une «indication» de l’existence et de la masse du fameux boson. Qu’est-ce que le boson de Higgs ? C’est une particule dont l’existence a été proposée dans les années 60 et qui échappe depuis aux expériences. C’est la dernière à résister ainsi parmi toutes les particules élémentaires du modèle standard de la physique de l’infiniment petit, alors qu’elle en constitue la clé de voûte. Car c’est en interagissant avec elle que toutes les particules élémentaires sont censées acquérir… leur masse.(liberation.fr) La particule  qui nous permettrais peut-être de créer déformer ou simplement annihiler toute chose en ce monde, une découverte formidable certes mais qui dans l'esprit d'un génie mal intentionné pourrait devenir la pire chose jamais découverte.

Source: Yahoo actualités


Référencement Internet et création de sites Web ICI

Emmanuel Nouioua




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo