Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
13/08/2012 - 21:09

La police tue un homme à New York

La police tue un homme à New York. Filmé par plusieurs badauds, le meurtre d'un homme par les forces de l'ordre en plein Times Square fait polémique. La police juge la réponse à la menace appropriée et met en avant la légitime défense.



La police tue un homme à New York
Filmé par plusieurs badauds, le meurtre d'un homme par les forces de l'ordre en plein Times Square fait polémique. La police juge la réponse à la menace appropriée et met en avant la légitime défense. C'est l'un des endroits les plus touristiques de New York. Pourtant, badauds et commerçants ont été témoins, samedi après-midi en plein Times Square, d'une tentative d'arrestation manquée qui s'est terminée dans le sang. Tout a commencé par un banal contrôle, celui d'un homme de 51 ans, Darrius Kennedy, soupçonné de fumer du cannabis, près de la 44e Rue Ouest et de la Septième Avenue. Lorsque deux policiers l'approchent, l'homme s'agite et sort un couteau d'une trentaine de centimètres. Malgré les demandes répétées de déposer l'arme, Darrius Kennedy refuse et commence à descendre l'avenue à reculons. Selon la police, ceux-ci l'auraient alors aspergé de gaz à six reprises, sans succès. Arrivé à la 37e Rue Ouest, l'homme aurait alors eu un mouvement brusque en direction des forces de l'ordre, qui font alors feu une douzaine de fois, rapporte le New York Times . Selon le Daily Mail , Darrius Kennedy a été touché à sept reprises: trois fois à la poitrine, deux fois dans le bras gauche, une fois dans l'aine et une fois dans le mollet gauche. Il décédera de ses blessures peu de temps après, à l'hôpital Bellevue. Connu des services de police, Darrius Kennedy avait déjà été arrêté dix fois, dont sept pour possession de cannabis.(lefigaro.fr) Un homme qui s'est déjà fait arrêter près de sept fois pour possession de drogue et qui n'a pas était pris en charge peut se révéler problématique. Car il n'a pas était soigner, peut-être sa cause était-elle perdue. Certes il agissait de la mauvaise façon mais l'interprétation des policiers new-yorkais est un peu douteuse.

Source: Yahoo actualités


Référencement Internet et création de sites Web ici

Magesta Limited




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Octobre 2013 - 18:52 Fête des bergers et des traditions de Provence