Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
06/10/2010 - 13:02

Les frappes de drones au Pakistan

Les frappes de drones au Pakistan - Gianfranco Fini s'apprête à lancer un nouveau parti en Italie



Les frappes de drones au Pakistan
Les frappes de drones au Pakistan
L'accroissement récent du nombre de frappes de drones dans les zones tribales du Pakistan est lié aux récents projets présumés d'attentats d'Al-Qaida en Europe, confirme Hussein Haqqani, l'ambassadeur du Pakistan aux Etats-Unis, à la BBC. L'ambassadeur confirme également que des extrémistes avaient prévu d'attaquer des cibles à travers l'Europe, comme l'ont récemment affirmé des médias anglo-saxons.'Selon les informations communiquées au Pakistan par nos partenaires américains, certaines personnes ont été arrêtées dans le passé et les interrogatoires et d'autres renseignements ont révélé qu'il y avait un complot pour attaquer plusieurs cibles en Europe', a-t-il expliqué.Depuis début septembre, la CIA a intensifié considérablement ses frappes de drones, qui visent depuis 2004 les combattants et les cadres d'Al-Qaida et des talibans pakistanais et afghans dans les zones tribales frontalières de l'Afghanistan. Les autorités pakistanaises ont recensé 24 frappes de drones sur leur territoire depuis le 3 septembre, qui ont fait plus de 140 morts.ESPIONNAGE AU WAZIRISTAN DU NORD.Une frappe de drone lundi a tué huit islamistes, dont cinq ayant la nationalité allemande, dans la zone tribale du Waziristan du Nord, selon des responsables de services de sécurité pakistanais. La BBC avait également affirmé mardi soir qu'un Britannique, tué par une frappe de drone début septembre au Pakistan, s'apprêtait à prendre la tête d'une cellule d'Al-Qaida en Grande-Bretagne, dont la mission était de commettre des attentats en Europe.(Le Monde)




Gianfranco Fini s'apprête à lancer un nouveau parti en Italie

Gianfranco Fini, rival du président du Conseil italien Silvio Berlusconi, a fait part mardi de son intention de lancer un nouveau parti en soulignant qu'il fallait être prêt pour d'éventuelles élections anticipées.Le groupe Avenir et Liberté de Fini a promis de soutenir le gouvernement de centre-droit de Berlusconi après la rupture entre les deux dirigeants en juillet, mais l'hostilité entre les deux camps rend de plus en plus probables des élections anticipées au printemps."Nous ne savons pas ce qui nous attend et j'espère que le gouvernement ira jusqu'au bout de son mandat, mais il nous faut être prêt en cas de surprise", a dit Fini lors d'une réunion à huis clos avec ses partisans, selon l'un des participants.Fini a fusionné il y a tout juste deux ans son Alliance nationale (droite) avec Forza Italia de Berlusconi, donnant naissance au parti du Peuple de la Liberté, au pouvoir.Mais les relations entre les deux alliés se sont détériorées au point qu'en juillet, Berlusconi a exclu Fini du parti qu'il avait contribué à créer.Fini a promis que sa nouvelle formation, qui sera officiellement lancée en janvier lors d'un meeting à Milan, ne répéterait pas les erreurs de l'Alliance nationale, dont certains des membres les plus connus sont restés dans le camp Berlusconi après la rupture."Je dis non à la jalousie, aux rivalités personnelles, aux faucons et aux colombes: à partir de maintenant, discutons de la politique parce que nous sommes tous dans le même bateau et que nous devons tous ramer dans la même direction", a lancé Fini à ses partisans.RÉFORME DU SYSTEME JUDICIAIRE.Président de la Chambre des députés, Fini a entraîné dans son sillage plus de 40 députés et sénateurs, privant Berlusconi d'une majorité parlementaire garantie.Soucieux d'organiser des élections alors que leur nouveau groupe est encore en phase d'organisation, les partisans de Fini ont néanmoins promis de soutenir les réformes de Berlusconi et ils l'ont aidé à remporter un vote de confiance la semaine dernière.Mais des doutes importants subsistent sur la capacité des deux camps à cohabiter jusqu'à la fin du mandat de Berlusconi, en 2013. En outre, le président du Conseil a paru lui aussi se préparer à des élections anticipées en annonçant dimanche lors d'un meeting le lancement de milliers d'équipes de campagne.La Ligue du Nord, principal allié de Berlusconi, qui espère gagner du terrain en cas de législatives anticipées, a laissé entendre qu'une décision sur la convocation d'élections pourrait intervenir dans les prochaines semaines.La prochaine bataille pourrait porter sur des propositions de réforme du système judiciaire, en particulier sur toute initiative susceptible d'éviter à Berlusconi un procès pour tentative présumée de corruption de l'avocat britannique David Mills. Berlusconi affirme n'avoir rien à se reprocher.(Reuters)



Source :Yahoo Actualités

marie mendy



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 28 Septembre 2017 - 17:03 Dabo Ismael: Marabout voyant Clermont-Ferrand

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69