Sommaire

Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
29/12/2015 - 00:40

Les inondations en Amérique latine étaient prévisibles

Si les inondations qui ravagent actuellement le Yorkshire n'ont pas été attribuées à des causes identifiées, celles qui ont atteint 170 000 personnes au Paraguay, en Argentine, au Brésil et en Uruguay seraient causées par El Niño, un phénomène océanique à grande échelle du Pacifique équatorial cyclique et prévisible.



Les inondations en Amérique latine étaient prévisibles
El Niño, c'est quoi ? El Niño, et son pendant La Niña sont des phénomènes océaniques à grande échelle du Pacifique équatorial, affectant le régime des vents, la température de la mer et les précipitations. El Niño et La Niña correspondent aux deux phases opposées du phénomène couplé océan/atmosphère appelé ENSO (El Niño / Southern Oscillation). … Les événements El Niño apparaissent d'une manière irrégulière, tous les 2 à 7 ans. Ces épisodes débutent en général en milieu d'année et durent de 6 à 18 mois. Ils atteignent leur intensité maximale vers Noël.
En 1997, un épisode El Niño très intense avait été observé, avec à la clef des impacts climatiques et sociétaux importants. Depuis, d'autres épisodes, d'importance moindre, se sont produits en 2002-2003, 2004-2005, 2006-2007 et 2009-2010. (El Niño: les dernières prévisions de Météo-France
28/05/2015 - meteofrance.fr)

El Niño provoque de graves inondations en Amérique du Sud
Des dizaines de milliers d’habitants ont été évacuées au Paraguay, en Argentine, au Brésil et en Uruguay. … Selon des phénomènes encore à l’étude, les alizés changent de direction le long de la zone intertropicale et poussent les eaux chaudes vers la côte américaine. À l’opposé, les eaux froides remontent vers l’Australie et l’Indonésie. Ce processus dérègle le climat mondial, essentiellement autour de la ceinture équatoriale. Lors des épisodes précédents, des déficits pluviométriques ont été observés en Australie orientale, Indonésie, Inde, Afrique australe, Caraïbes, nord-est du Brésil. (la-croix.com)

On sait pourquoi il fait chaud cet hiver
C'est en partie à El Niño que Montréal, Toronto, Ottawa et Sherbrooke doivent le record de chaleur qui a été battu vendredi. Dans ces villes, la température oscillait entre 13 et 14 degrés Celsius. Il est normal d'avoir des températures douces en période El Niño, rappelle le météorologue de Radio-Canada, Pascal Yiacouvakis. (Un hiver chaud, est-ce normal? http://ici.radio-canada.ca)

Henri Vario-Nouioua






Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo

 
cookieassistant.com