Sommaire

Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
13/07/2011 - 11:28

Monarchie Sida et crimes de guerre

Monarchie Sida et crimes de guerre - Sida : un labo permet l'accès de pays pauvres à des génériques -
Le Maroc, une monarchie modèle? - 'Une parole commune franco-allemande apaiserait les marchés' - La Birmanie utilise des prisonniers en zones de guerre.



Monarchie Sida et crimes de guerre
Sida : un labo permet l'accès de pays pauvres à des génériques
Une centaine de pays pauvres vont enfin pouvoir accéder aux thérapies VIH à bas prix. Le laboratoire californien Gilead a accepté de confier les droits d'une partie de ses brevets à des fabricants de génériques. Un tournant dans le traitement du sida, si d'autres laboratoires suivent son exemple. Gilead est le premier laboratoire à intégrer la fondation suisse Medicines Patent Pool, « communauté de brevets » créée en 2010 par Unitaid, qui négocie les prix des traitements contre le VIH, le paludisme et la tuberculose pour les pays les plus pauvres. Jusqu'à présent, les « patent pools » n'existaient que dans le domaine de la microélectronique ou des nouvelles technologies. Le laboratoire pharmaceutique garde la propriété intellectuelle de ses brevets mais permet à certains fabricants de génériques de disposer de la recette des médicaments, via la communauté de brevets. L'échange est rentable pour tous : la concurrence entre les différents fabricants de génériques qui ont accès au « patent pool » fait baisser les prix des trithérapies, ce qui permet aux pays les plus pauvres de pouvoir les acheter.(Rue89.com) Il me semble logique que le traitement du VIH soit accessible dans les pays les plus touchés.

Le Maroc, une monarchie modèle?
La leçon que les autocrates semblent avoir retenue de l'Égypte et de la Tunisie a quasiment été l'exacte antithèse de ce qu'espéraient les défenseurs de la démocratie. Au lieu de moins recourir à la force, les dirigeants de la région ont préféré en faire davantage usage, atteignant des niveaux inhabituels de brutalité. Des récits révoltants de viols massifs et de torture nous proviennent de Syrie et de Libye, où des milliers de personnes ont été tuées. Au Bahreïn, proche allié des Américains et port d'attache de la Cinquième flotte de l'U.S. Navy, des milliers d'individus ont été arrêtés ou forcés à quitter leur emploi. C'est comme si le «printemps arabe» s'était transformé en «hiver du mécontentement arabe», selon la formule imagée du politologue Gregory Gause. Un modèle marocain «différent». A une époque de désillusions croissantes -et de discours télévisés désastreux- l'adresse du roi du Maroc à la nation, le 17 juin 2011, est sortie du lot. Son discours n'a pas été grandiose et n'a pas vraiment répondu aux exigences des manifestants, mais il a marqué un engagement de fond avec l'opposition. Le monarque de 47 ans n'a pas vilipendé son propre peuple et n'a pas non plus dénoncé de complot étranger.(slate.fr) Un monarque peureux ou sage?

'Une parole commune franco-allemande apaiserait les marchés'
Pourquoi l'Italie est-elle attaquée par la spéculation ? Karine Berger : Dans le tumulte du débat sur la dette publique en Europe, on a sous-estimé la situation macroéconomique des pays concernés. Si l'on compare la croissance de leurs produits intérieurs bruts (PIB) au premier trimestre 2011 et au premier trimestre 2008, on constate que le Portugal a décroché de 12 %, la Grèce de 9 %, le Japon de 6 %, l'Italie de 5 %, le Royaume-Uni de 4 % et l'Espagne de 4 %. L'économie italienne est en contraction, et cela commence à se voir. Elle affronte un choc économique qu'elle n'est pas en état de digérer. Les marchés se focalisent non sur sa dette, mais sur son PIB. A cela s'ajoute qu'en 2005 Silvio Berlusconi a été le premier à envisager une sortie de la zone euro. Ce souvenir est resté dans les têtes. Enfin, les finances publiques de l'Italie sont très dégradées, et sa dette très attaquable. L'Italie peut-elle s'en sortir ? Je n'ai jamais rien compris à la politique économique de M.Berlusconi face à la crise. Quoi qu'on en pense, la politique d'austérité de la France est claire et crédible, parce que la reprise y est réelle. En revanche, en Italie, l'austérité ne suffira manifestement pas.(lemonde.fr) Encore un coup des Allemands et des Français, Raaahlala.

La Birmanie utilise des prisonniers en zones de guerre
La Birmanie utilise des prisonniers comme «mules humaines» pour transporter du matériel dans les zones de combat entre l’armée et les rebelles des minorités ethniques, a dénoncé mercredi l’organisation américaine Human Rights Watch. Selon HRW, des détenus sont enrôlés de force, servent de boucliers humains et font l’objet de torture et d’exécutions sommaires. «Les détenus porteurs sont fondamentalement des mules humaines pour l’armée birmane. Ils doivent emmener ces équipements très lourds à travers des zones minées», a expliqué Elaine Pearson, directrice-adjointe de HRW en Asie, en présentant le rapport «Dans le couloir de la mort» sur l’est de la Birmanie. Selon elle, de tels éléments renforcent la nécessité d’une enquête internationale. «Le traitement brutal des détenus porteurs sur les lignes de front ne constitue qu’un des crimes de guerre en cours», a-t-elle martelé.(liberation.fr) Mais c'est un détaille voyons, ont ne peut pas faire la guerre là-bas. Sinon ca va chauffer...

Source: Yahoo Actualités

Victor Nouioua




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo