Sommaire

Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
07/01/2011 - 11:56

Monde: six personnes tuées par des missiles au Pakistan et autres news

Six personnes tuées par des missiles au Pakistan - Un détenu algérien de Guantanamo renvoyé vers son pays - Première étape vers l'abolition de la peine capitale dans l'Illinois - Mise en place d'un comité d'experts sur l'épidémie de choléra - Alassane Ouattara prêt à accorder l'amnistie à Laurent Gbagbo - Le Pentagone veut économiser 178 milliards de dollars sur 5 ans - Australie: des mois voire des années pour reconstruire - Tunisie: arrestation d'un rappeur critique et d'un blogueur



Monde: six personnes tuées par des missiles au Pakistan et autres news
Six personnes tuées par des missiles au Pakistan
Un drone américain présumé a tiré quatre missiles vendredi sur un véhicule qui circulait dans le nord-ouest du Pakistan, près de la frontière afghane, tuant six personnes soupçonnées d'activités terroristes, a-t-on appris auprès de sources au sein des services de renseignement. Les Etats-Unis ont multiplié ce genre d'attaques depuis un an afin de tuer les militants talibans qui utilisent le territoire pakistanais pour lancer des attaques contre les troupes étrangères en Afghanistan. La plupart de ces attaques, dont celle de vendredi, sont menées dans la région tribale du Nord-Waziristan. Les nationalités des victimes de l'attaque n'étaient pas connues, a-t-on précisé de mêmes sources. (AP)

Un détenu algérien de Guantanamo renvoyé vers son pays
L'armée américaine a annoncé jeudi avoir renvoyé un détenu algérien de Guantanamo vers son pays, malgré les objections de ses avocats qui craignent qu'il n'y soit torturé. Saiid Farhi était détenu, sans aucune inculpation officielle, sur la base américaine depuis près de neuf ans. Le Département de la Défense précise dans un communiqué qu'il a été libéré après une vaste enquête officielle. En novembre 2009, un tribunal fédéral de Washington avait ordonné sa libération, affirmant que le gouvernement n'avait pas fait la preuve qu'il était membre d'Al-Qaïda ou taliban. Farhi craignait de retourner en Algérie et ses avocats avaient déposé un recours devant la Cour suprême pour empêcher son transfèrement. Ils ignoraient si le détenu se trouvait dans une prison algérienne. Les Etats-Unis détiennent actuellement 173 personnes à Guantanamo. (AP)

Première étape vers l'abolition de la peine capitale dans l'Illinois
La chambre des représentants de l'Etat américain de l'Illinois a donné son feu vert jeudi à un projet d'abolition de la peine capitale. Le texte, qui a obtenu les 60 nécessaires à son adoption, survient près de onze ans après le moratoire sur la peine de mort décidé par le gouverneur de l'époque, George Ryan. Il va désormais être transmis au Sénat, dont le président démocrate John Cullerton est favorable à son adoption. (AP)

Mise en place d'un comité d'experts sur l'épidémie de choléra
Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a désigné une commission indépendante pour enquêter sur l'origine de l'épidémie de choléra qui a fait près de 3.000 morts en Haïti, a annoncé jeudi son porte-parole. Cette commission est composée de quatre spécialistes internationaux des questions de santé et notamment du choléra. Ils agiront en toute indépendance, selon Martin Nesirky. Ils se rendront notamment sur place pour une enquête de terrain et auront accès à tous les dossiers, installations et employés de l'ONU. Un rapport écrit sera ensuite remis à Ban Ki-moon et au gouvernement haïtien. L'épidémie de choléra pourrait avoir pour origine une base de soldats népalais de la mission des Nations unies en Haïti (Minustah). Mais l'ONU affirme n'avoir trouvé aucune preuve concluante de ces accusations. "Le secrétaire général est profondément préoccupé par l'épidémie de choléra en Haïtia depuis l'apparition des premiers cas", a souligné Martin Nesirky. "Déterminer l'origine de l'épidémie est important à la fois pour les Nations unies et la population d'Haïti". Ban Ki-moon avait annoncé le 17 décembre qu'une commission indépendante de scientifiques serait mise en place en début d'année. Ce groupe sera présidé par le Dr Alejandro Cravioto, un scientifique mexicain qui travaille pour le Centre international pour la recherche sur les maladies diarrhéiques basé au Bangladesh. (AP)

Alassane Ouattara prêt à accorder l'amnistie à Laurent Gbagbo
Alassane Ouattara se déclare prêt à accorder une amnistie au président ivoirien sortant Laurent Gbagbo s'il accepte de céder le pouvoir. Dans un entretien paru vendredi dans Le Figaro, celui que la communauté internationale reconnaît comme le nouveau président de la Côte d'Ivoire envisage en revanche de traduire en justice pour haute trahison les membres du Conseil constitutionnel qui ont certifié la victoire de son rival. "Je suis prêt à prononcer une amnistie en faveur de Gbagbo (...) Je suis prêt à accorder des garanties et un statut d'ancien chef d'Etat mais il faut qu'il accepte rapidement" de quitter le pouvoir, explique Alassane Ouattara. Il accuse de nouveau Laurent Gbagbo d'avoir "du sang sur les mains" et énumère les "mesures coercitives" qui pourraient être prises à son encontre, du gel de ses avoirs sur l'ensemble du continent africain à l'utilisation de la "force légitime". Les Nations unies, qui ont reconnu la victoire d'Alassane Ouattara à la présidentielle, ont fait passer de 170 à 210 morts le bilan confirmé des violences survenues depuis le deuxième tour de scrutin du 28 novembre. Laurent Gbagbo se pose en président légitime après la validation de sa victoire par un Conseil constitutionnel à sa main. (Reuters)

Le Pentagone veut économiser 178 milliards de dollars sur 5 ans
Le Pentagone a annoncé jeudi qu'il économiserait 178 milliards de dollars (137 milliards d'euros) sur cinq ans dans le cadre d'une politique de coupes budgétaires, tout en recyclant certains fonds dans d'autres programmes et en rognant ses coûts de fonctionnement pour contenir le déficit budgétaire. Le secrétaire à la Défense, Robert Gates, a déclaré que le Pentagone réaliserait en partie ces économies en réduisant les effectifs militaires américains à titre exceptionnel. Il a aussi annoncé des réductions ou des annulations de programmes d'armements peu performants, notamment le véhicule amphibie EFV (Expeditionary Fighting Vehicle) développé par General Dynamics pour le corps des marines. Ces projets suscitent déjà des froncements de sourcil dans certains milieux du Congrès, lequel a le dernier mot en ce qui concerne le budget du département de la Défense. "Je ne suis pas satisfait", a déclaré aux journalistes Howard McKeon, président de la commission des forces armées de la Chambre des représentants, en soulignant que les coupes étaient nettement plus spectaculaires que prévu. Robert Gates a indiqué que 100 milliards de dollars d'économies prévues sur cinq ans seraient réaffectées à d'autres programmes militaires. Un montant supplémentaire de 78 milliards servira à réduire le déficit budgétaire, notamment par des économies sur les coûts de fonctionnement du Pentagone et des réductions d'effectifs militaires prévues à partir de 2015, a-t-il ajouté. (Reuters)

Australie: des mois voire des années pour reconstruire
Le délai de reconstruction des infrastructures touchées par les inondations en Australie se comptera en mois, voire en années, a déclaré vendredi le responsable des opérations de secours dans le Queensland, le principal Etat touché dans le nord-est du pays. "Il y a certains aspects de la reconstruction des infrastructures qui pourraient prendre des années", a déclaré le général Mick Slater lors d'une conférence de presse à Rockhampton, l'une des villes les plus affectées par ces crues sans précédent depuis une cinquantaine d'années. "On ne sait toujours pas à quoi ça ressemble sous l'eau. Je sais que de grandes routes, des lignes ferroviaires et des ponts ont été endommagés", a-t-il expliqué. Les inondations ont déjà fait 200.000 sinistrés et isolé 22 villes au milieu d'un océan de boue et d'eau brune. Le niveau de l'eau a baissé dans certaines régions mais la saison des pluies vient à peine de commencer et de nouvelles précipitations sont annoncées. Jeudi, un des poids lourds du secteur minier, le groupe Anglo American, estimait que les compagnies minières ne pourraient sans doute pas reprendre leurs activités avant plusieurs semaines. Le Queensland est à lui seul le premier exportateur mondial de coke, un résidu solide de houille utilisé dans la sidérurgie pour alimenter les hauts-fourneaux et produire l'acier. (Reuters)

Tunisie: arrestation d'un rappeur critique et d'un blogueur
Le jeune rappeur tunisien Hamada Ben Amor qui a sorti sur son compte Facebook deux chansons particulièrement critiques du pouvoir, et un blogueur, ont été arrêtés jeudi par la police, a-t-on appris auprès de leurs familles. Joint au téléphone par l'Associated Press, le frère du rappeur, Hamdi a raconté que le chanteur, âgé de 22 ans, a été arrêté jeudi vers 5h30 du matin à son domicile à Sfax, capitale du sud tunisien, par des agents qui se sont présentés comme étant de la "sûreté de l'Etat". "Ils étaient plus de 40 policiers venus à bord de plusieurs voitures qui ont encerclé la maison et ont demandé poliment à Hamada de les suivre", a précisé son frère. Aux membres de la famille qui leur demandaient les raisons de l'interpellation de leur enfant, les agents ont répondu qu'ils avaient reçu un ordre pour enquêter sur lui pour deux ou trois jours. La première chanson du rappeur intitulée "Raïs Lebled" (littéralement: chef du pays), est une sorte de lettre ouverte dans laquelle son auteur connu sous le pseudonyme "le général" s'adresse au président (Zine El Abidine Ben Ali) pour l'appeler à descendre dans la rue pour voir les jeunes au chômage et les gens qui ne trouvent pas de quoi manger. Pour Hamdi, son frère est comme "un enfant qui s'adresse à sa manière à son père". La deuxième chanson, plus virulente, "La Tunisie, notre pays", parle de corruption et fait assumer au gouvernement la responsabilité de la dégradation de la situation sociale en Tunisie. (AP)

Source : Yahoo Actualités



Ryma Mendy



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo