Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Sénégal d'Aujourd'hui
13/08/2009 - 19:28

Senegal-Malaisie : les pistes d’une coopération pour le développement

L’ambassadeur de la Malaisie au Sénégal, Mme Dato Jamaiyah Yusof, a tiré un bilan positif des relations entre les deux pays et préconise un échange d’expertise pour le dévelopement agricole ,la lutte contre la pauvreté et l’ancrage de la finance islamique.



01 84 16 25 15
Soins dentaires à Paris Implantologie dentaire Paris Urgences dentaires traitées dans la journée.
« La Malaisie et la République du Sénégal ont toujours eu une identité de vue sur les questions auxquelles la communauté internationale a eu à faire face.Les dirigeants des deux pays s’entendent parfaitement dans la conduite de la coopération bilatérale », fait savoir Mme L’ambassadeur Dato Jamaiya Yusof qui a bouclé deux ans de service au Sénégal. En fait, une nouvelle dynamique a été impulsée aux échanges économiques à travers la 6e édition de la Malaysian international Halal Showcase ( Mihas 2009) à laquelle 20 sociétés sénégalaises ont pris part, sans oublier la tenue au Sénégal, du 7 au 9 mai 2009 de la Malaysian International Trade Developement Corporation ( Matrade). « Cette organisation s’apprête à envoyer une mission commerciale et d’investissement au Sénégal d’ici la fin de l’année ou en début 2010, laquelle comprendra des exportateurs, des industriels et des investisseurs. L’Ambassade travaille actuellement avec les ministères du Commerce, des Mines, de l’Industrie, des Pme et de l’Energie et des Biocarburants et d’autres hommes d’affaires pour préparer cette mission », annonce l’ambassadeur.

En outre, « l e Programme Malaisien de Coopération technique met l’accent sur la formation et le renforcement des capacités », indique Mme Dato Jamaiya Yusof. D’ores et déjà des sénégalais ont séjourné en Malaisie dans le cadre de stages dans le domaine de l’agriculture, de l’élevage, la diplomatie, de la planification, et de la gestion économique, l’éradication de la pauvreté, les sciences et la technologie.La Malaisie qui a réalisé des performances sur le plan économique et social grâce à sa stabilité politique et à la mise en œuvre d’une politique pragmatique, a réussi à faire reculer la pauvreté depuis 1957, le taux de pauvreté étant passé de 50 % à 5 %.

Le pays s’est appuyé sur l’agriculture pour prendre son envol économique. « La Malaisie a mené avec succès des recherches dans le secteur agricole pour développer un secteur agro-industriel en vue de réaliser un développement économique et social au service des populations rurales. Des organismes comme l’Autorité fédérale pour l’aménagement du territoire ( Felda ) ont beaucoup contribué à l’éradication de la pauvreté grâce à la mise en œuvre de programmes pour la promotion économique des populations dans les zones rurales », dit Mme Dato’ Jamaiyah Yusof.

L’apport de la Malaisie dans le développement de la finance islamique et la promotion de services financiers est indéniable. Le Sénégal, un pays à majorité musulmane, dispose d’un système bancaire important, mais basé sur la finance conventionnelle. La finance islamique est largement répandue en Asie et au Moyen-Orient et a connu un développement significatif, soutenu par la présence d’une liquidité importante dans un certain nombre de pays musulmans .

Pour Mme Dato ‘Jamaiyah M. Yusof, le Sénégal peut bénéficier de l’expertise et de l’expérience de la Malaisie pour développer la finance islamique et être un pionnier en Afrique dans ce domaine. Elle a en outre indiqué que dans le domaine culturel, La Malaisie peut proposer des échanges pour la diffusion de séries télévisées, de films documentaires sur les deux pays et sur l’islam. Mme Dato’ Jamaiyah M.Yusof note enfin que l’ambassade de la Malaisie à Dakar a organisé récemment dans notre capitale les journées gastronomiques Malaisiennes, pour introduire et promouvoir au Sénégal la cuisine de son pays.


Source: Le Soleil
Awa Diakhate




Partageons sur FacebooK

S'identifier / Inscription gratuite
Inscription newsletter


LinkedIn
Viadeo