Sommaire

Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
28/10/2010 - 13:43

USA et Européens devraient faire une nouvelle offre à l'Iran et actus Monde

USA et Européens devraient faire une nouvelle offre à l'Iran - Le parti basque Batasuna promet de renoncer à la violence - Les Vingt-sept se penchent sur la réforme du traité européen - Human Watch appelle l'UE à cesser les expulsions de Roms - Des hommes armés attaquent un véhicule diplomatique japonais - Washington condamne l'attaque contre les enquêteurs de l'ONU - La dissidente birmane Suu Kyi pourrait être libre en novembre - Obama tente de séduire les jeunes à une semaine des élections -



USA et Européens devraient faire une nouvelle offre à l'Iran et actus Monde
USA et Européens devraient faire une nouvelle offre à l'Iran
Américains et Européens s'apprêtent à adresser à l'Iran une nouvelle offre de dialogue sur son programme nucléaire, mais à des conditions plus strictes que celles rejetées l'an dernier par la république islamique, rapporte le New York Times. L'administration Obama et ses alliés européens sont "tout proche d'un accord" sur une proposition commune, a déclaré au quotidien new-yorkais un responsable gouvernemental américain. Les Occidentaux, qui soupçonnent l'Iran de chercher à se doter de l'arme atomique, ce dont Téhéran se défend, ont proposé à l'Iran de tenir des pourparlers du 15 au 17 novembre à Vienne. La république islamique a accueilli positivement cette initiative mais n'y a pas encore répondu officiellement. (Reuters)

Le parti basque Batasuna promet de renoncer à la violence
Le parti indépendantiste basque Batasuna, interdit en raison de ses liens avec l'ETA, promet de renoncer à la violence dans sa quête de légalité politique en vue d'élections au pays basque espagnol. Une fois réformé, le parti aura une "organisation démocratique" et s'engagera publiquement "à user exclusivement de moyens pacifiques", dit un communiqué publié jeudi par le quotidien basque Gara, habituel relais des messages de Batasuna et de l'ETA. Batasuna a déjà fait des déclarations similaires par le passé, sans jamais condamner le recours à la violence de l'ETA, condition sine qua non pour retrouver la légalité. Le parti espère participer aux élections prévues en mai au pays basque. (Reuters)

Les Vingt-sept se penchent sur la réforme du traité européen
Les chefs d'Etat et de gouvernement des Vingt-sept se réunissent jeudi et vendredi à Bruxelles pour débattre de la pertinence d'une réforme du traité de Lisbonne afin de créer un mécanisme permanent de gestion des crises, comme le demandent Paris et Berlin. Selon plusieurs diplomates de haut rang impliqués dans la préparation de la réunion, une majorité d'Etats penchent désormais en faveur d'une réforme limitée du traité et Herman Van Rompuy, le président du Conseil européen, devrait donc être chargé de faire des propositions en ce sens d'ici mars 2011. Le principe d'une suspension des droits de vote pour les pays dont les finances publiques s'éloigneraient trop du cadre européen, défendu par l'Allemagne et la France, recueille en revanche une ferme opposition de nombreux pays et risque donc d'être laissé de côté, selon ces mêmes sources. (Reuters)

Human Watch appelle l'UE à cesser les expulsions de Roms
L'association de défense des droits de l'homme Human Rights Watch appelle jeudi l'UE à cesser les expulsions de Roms et d'autres minorités au Kosovo, où ils sont victimes de discrimination et de violation des droits de l'homme. Dans un rapport publié jeudi, Human Rights Watch souligne que les minorités forcées de rentrer au Kosovo après avoir été expulsées d'Europe de l'Ouest rencontrent des difficultés pour "le logement, la santé, l'emploi, et les services sociaux". (AP)

Des hommes armés attaquent un véhicule diplomatique japonais
Des hommes armés à moto ont attaqué jeudi un véhicule diplomatique japonais dans le sud du Pakistan, a annoncé la police. Deux employés pakistanais du consulat du Japon à Karachi ont été blessés. Le policier Javed Akbar Riaz a estimé jeudi que cette attaque aurait été crapuleuse parce que les employés s'étaient arrêtés à une banque avant l'embuscade. (AP)

Washington condamne l'attaque contre les enquêteurs de l'ONU
Le Département d'Etat américain a estimé que l'agression dont a été victime l'équipe d'enquêteurs de l'ONU à Beyrouth était une tentative pour perturber leur travail sur l'assassinat de l'ancien Premier ministre Rafik Hariri. Deux enquêteurs et leur interprète ont reçu des soins après l'incident de mercredi, qui se sont produits dans une clinique du faubourg d'Ouzaï, un fief du Hezbollah situé au sud de la capitale. Selon la responsable de la clinique, le Dr Iman Sharara, un Australien et un Français se sont présentés avec une interprète libanaise pour examiner des relevés téléphoniques. Le médecin a alors vu un important groupe de femmes forcer le passage pour entrer dans l'établissement, en criant et en piétinant des documents de la clinique. (AP)

La dissidente birmane Suu Kyi pourrait être libre en novembre
La dissidente birmane Aung San Suu Kyi, assignée à résidence, pourrait retrouver sa liberté de déplacement le mois prochain, a annoncé le ministre indonésien des Affaires étrangères, Marty Natalegawa, jeudi. Le ministre était interrogé lors d'un sommet régional des pays asiatiques réunis à Hanoï pour savoir si son homologue birman, Nyan Win, avait fourni des indications sur une éventuelle libération de Suu Kyi. Natalegawa a expliqué que cette remise en liberté devrait intervenir lorsque la dissidente aura purgé sa condamnation. "D'après ce que nous comprenons, elle aura purgé sa peine en novembre", a-t-il dit à la presse. Aung San Suu Kyi, prix Nobel de la paix en 1991, devrait être libérée de son assignation à résidence le 13 novembre, six jours après les élections législatives, les premières depuis 20 ans dans le pays. (Reuters)

Obama tente de séduire les jeunes à une semaine des élections
A moins d'une semaine des élections de mi-mandat, le président américain, Barack Obama, a manié humour et sérieux mercredi dans l'émission satirique "The Daily Show", regardée par de nombreux jeunes démocrates. Obama, dont le parti s'apprête à subir une défaite mardi lors du scrutin face aux républicains, a admis que les changements promis lors de la campagne de 2008 prendraient du temps. "Quand nous avons promis pendant la campagne 'le changement auquel vous pouvez croire', ce n'était pas le changement auquel vous pouvez croire dans 18 mois", a dit Obama."C'était un changement auquel on peut croire mais nous devons travailler pour y parvenir." Jon Stewart, l'un des comédiens les plus influents aux Etats-Unis, a interrogé le chef de l'Etat sur l'écart entre ses promesses et les faits, qualifiant les avancées de "timides". (Reuters)

Source : Yahoo Actualités




Marie Mendy



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69

Dimanche 12 Mars 2017 - 18:18 Dabo Ismael: Marabout voyant Clermont-Ferrand




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo