Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Nouvelles de la Faim et de la Mort!
09/08/2005 - 20:01

Corée du Nord : Le PAM rationne !

6,5 millions de Nord-coréens souffrent de la faim.



New York, Aug 9 2005 12:00PM
Une aide doit être fournie d'urgence pour venir en aide aux 6,5 millions de Nord-coréens qui souffrent de la sévère crise humanitaire, prévient le Programme alimentaire des Nations Unies.
Le Programme alimentaire mondial appelle à un finacement d'urgence de ses activités en Corée du Nord d'ici la fin de l'année, alors que son opération dans le pays est fortement sous financée. L'agence des Nations Unies a été obligée de réduire les rations alimentaires versées aux populations déshéritées de Corée du Nord, indique un du PAM publié ce matin à Séoul.
« La crise alimentaire a été exceptionnellement grave cette année dans le Nord en raison du grand manque d'aliments locaux de base à des prix abordables, ainsi qu'en raison des prix record atteints par les céréales sur les marchés privés », a indiqué James Morris, Directeur exécutif du PAM, depuis Séoul, à la fin d'un voyage de deux jours en Corée du Sud.
« L'une des conséquences de cette situation est une forte augmentation de la consommation de nourritures sauvages telles que des herbes, des fougères, des algues et des glands, que les jeunes et les personnes âgées ont beaucoup de difficulté à digérer ».
Le PAM a besoin de donations représentant 140 000 tonnes de produits de base afin de pouvoir pleinement mettre en ouvre son opération en Corée du Nord jusqu'à la fin de l'année. Le nouveau déficit des donations en 2005 a contraint le PAM à arrêter, souvent pendant des mois, les distributions qui étaient vitales pour les populations les plus déshéritées.
L'agence des Nations Unies a rendu hommage aux efforts déployés par la Corée du Sud pour réduire la sévère crise qui affecte son voisin. « Le soutien toujours consistant de la Corée du Sud à notre travail en Corée du Nord a représenté un facteur critique pour notre réussite sur le terrain, notamment une réduction significative des taux de malnutrition. Il est extrêmement important que nous disposions de ressources suffisantes pour profiter de ces précieux acquis, malheureusement au cours des derniers mois nous avons été obligés de diminuer les rations des plus pauvres », a déclaré James Morris, Directeur exécutif du PAM.

Le PAM n'est pas en mesure actuellement de fournir des rations de céréales, son produit de base, à presque un million de Nord-coréens, pour la plupart des personnes âgées ou des résidents urbains pauvres. En l'absence de nouveaux engagements de la part des donateurs, le nombre de Nord-coréens ne pouvant recevoir d'aide alimentaire atteindra 1,3 million en septembre, 2,9 millions en octobre et 3,2 millions en novembre, et il inclura de jeunes enfants et les mères qui allaitent.

Les stocks d'autres aliments plus nourrissants sont pratiquement épuisés. Les 1,8 million de bébés, de jeunes enfants, d'orphelins et de femmes en âge d'enfanter qui sont normalement en droit de recevoir une ration quotidienne du PAM doivent désormais se passer de cette source cruciale de protéines.

2,7 millions d'enfants, de femmes et de personnes âgées sont privés d'huile végétale enrichie, source cruciale de graisses essentielles pour une croissance physique et mentale saine.
Le déficit de produits fournis par les donateurs a également perturbé la production des usines d'aliments enrichis soutenues par le PAM, dont la production est destinée à répondre aux besoins diététiques spécifiques de millions de jeunes enfants, de femmes enceintes et de mères qui allaitent.
Tout en rendant hommage aux récents engagements pris par la Corée du Sud en matière d'assistance bilatérale au nord, ce qui inclut la fourniture de 350 000 tonnes de fertilisants et de 500 000 tonnes de riz, James Mourris a souligné que l'aide alimentaire acheminée par le PAM constituait le meilleur moyen de venir en aide aux populations les plus vulnérables.
« Le PAM est de loin l'agence humanitaire la plus importante en Corée du Nord, et il y a progressivement affiné ses mécanismes d'observation et de ciblage au cours des dix dernières années afin de garantir que l'aide fournie par les donateurs aille aux plus affamés des affamés. »
James Morris a souligné qu'un nouveau système d'observation du PAM, approuvé par le gouvernement de Corée du Nord, était désormais utilisé. Il permet de mieux suivre le trajet des produits de base alimentaires depuis leur arrivée jusqu'à leur consommation et favorise un meilleur accès, plus aléatoire, des bénéficiaires aux distributions. « Cependant il ne peut pas être aussi efficace que nous l'espérons s'il n'est pas soutenu par des niveaux adéquats d'assistance multilatérale émanant de donateurs tels que la Corée du Sud », a-t-il précisé.

Une enquête basée sur un large échantillon aléatoire a permis en octobre dernier au PAM, et à la Corée du Nord de déterminer que le taux de malnutrition chronique parmi les jeunes enfants avait diminué pour s'établir à 37 %, contre 42 % en 2002 et 62 % en 1998. « Même si ce progrès est impressionnant, il est clair qu'il faut faire encore bien davantage », a indiqué James Morris. « Le risque d'inversion de la tendance est réel ».

James Morris s'exprimait à la fin d'une visite de deux jours dans la capitale de Corée du Sud. Au cours des quatre dernières années, la République de Corée a versé annuellement 100 000 tonnes de maïs à son voisin du Nord par l'intermédiaire du PAM.


ONU NEWS/HV






ONU NEWS/HV

Flashback :
< >

Lundi 1 Octobre 2018 - 17:38 Amour et Karma, une relation spirituelle?

Mercredi 30 Mai 2018 - 17:11 La guerre des pauvres n'aura pas lieu





Partageons sur FacebooK