Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Afrique et Moyen-Orient
25/05/2020 - 14:37

Covid 19 ; situation sanitaire en Afrique

De plus en plus en Afrique se propage le virus du Covid-19. Les prédictions disent qu'il faut se préparer au pire. C'est l'inquiétude de l'OMS qui prend à cœur cette pandémie en apportant toute son aide.



La situation sanitaire en Afrique avec la pandémie (Covid-19)

L'Afrique n'a pas vite été en contact avec le virus donc au départ, c'était beaucoup plus en Europe qu'il faisait des ravages. Il y a plus d'un mois, le virus s'est introduit dans plusieurs pays su continent causant par conséquent plus d'un millier de morts avec plus de 21.000 cas confirmés.

Pour contrer cette pandémie, les états d'Afrique ont très rapidement mis en place le confinement et rendu obligatoire pour tous les citoyens qui circulent le port des masques. L'OMS déclarait que quelques pays connaitraient dans les jours à venir, un pic important. Ce qui n'est hélas pas une bonne nouvelle. En dépit de la progression du nombre de contaminations, l'Afrique reste bien loin derrière l'Europe, l'Italie, les États-Unis qui présentent de lourds bilans.

Les différentes mesures 

Les états n'ont pas attendus longtemps avant d'annoncer leur mesures tels que, couvre-feu , état d'urgence, cordon sanitaire, port de masque, lavage obligatoire des mains, la fermeture des lieux de cultes , bars, etc.. 

L'Union Africaine prévoit de distribuer un million de tests pour dépister le Covid-19.

Les médecins appellent également à une vigilance dans l'utilisation de l'hydroxychloroquine ainsi que l'azithromycine. Cet appel est lancé par 13 médecins africains, européens et nord-américain et concerne plus l'Afrique subsaharienne. Car l'usage abusif de ces deux médicaments aurait d'autres répercussions sur les utilisateurs.


Maria Malagardis parle de la situation sanitaire en Afrique. 

On pense que le continent serait à priori épargné par le virus. Maria annonçait donc que sur le pilier de morts recensé, les 3/4 étaient notamment concentrées dans quatre pays qui sont le Maroc, l'Afrique du Sud, L'Égypte, L'Algérie. Au finish, l'on remarque donc un faible taux de contamination sur le continent africain, ce qui nous amène loin des prédictions de catastrophe du virus en Afrique dixit la journaliste. 

Dans son interview, elle précise également que le facteur positif en faveur du continent, c'est qu'il dispose d'une population relativement jeune, et également moins d'obèses que sur les autres continents. Dans son interview, elle précise également que le facteur positif en faveur du continent, c'est qu'il dispose d'une population relativement jeune, et également moins d'obèses que sur les autres continents.

Ce qui est bien triste, c'est que L'Afrique subira qu'elle le veuille ou non les répercussions de cette épidémie. Une crise mondiale se prépare et l'Afrique ne sera pas épargnée, elle subira les conséquences de cette pandémie reconnaît Maria Malagardis.

Elle évoque plus tard le fait que L'Afrique de l'Ouest suite au virus Ebola avait déjà compris comment combattre un ennemi invisible. L'Afrique aurait donc appris à mettre les distances sociales quand il le fallait afin de survivre. Maria Malagardis

D'un point de vue général l'Afrique résiste au virus. Les alarmistes se trouvent confondus. Eux qui pensaient que l'Afrique sombrerait, car n'ayant pas le matériel pour contrer le virus. L'Afrique s'en sort assez bien et ce n'est pas le moment de lâcher prise, car l'Afrique centrale et l'Afrique de l'Ouest commencent à avoir un taux inquiétant de contamination. Doit-on réellement s'attendre au pire ?


Klu Klu John










Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn