Quantcast
Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Consultez nos voyants, marabouts, mediums
soyez-y!
Asie & Extrême Orient
17/11/2021 - 17:32

En proie à la pollution, New Delhi annonce des mesures d’urgence

Tous les pays du monde croupissent sous le poids de la pollution. L’Inde se distingue de par son niveau avancé de pollution. L’attention des autorités se réveille sur New Delhi qui doit prendre des dispositions urgentes pour éviter le pire à sa population. C’est une recommandation des autorités indiennes.



Cri d’alarme des autorités indienne sur la pollution de New Delhi

Le niveau de pollution dans cette ville devient insupportable selon les autorités. L’atmosphère ne produit plus de l’air respirable. Cette urgence se remarque alors que la planète se retrouvait autour du COP-26 sans solution fiable. La densité de la population de cette ville l’expose à une pollution de l’air sans pareille. La circulation est remplie de monde et d’engins de toute sorte qui rejettent dans la nature des substances toxiques pour l’organisme. La population manque complètement de l’air pure depuis un bon moment.

 

Les mesures envisagées

Les autorités proposent dans un premier temps une fermeture temporaire des écoles. Le délai de fermeture sera probablement d’une semaine. Il en sera de même pour les milliers de chantiers en activités pour plusieurs travaux. Le secteur du transport marquera aussi une pose. Sous l’autorité du gouvernement fédéral, c’est « la commission centrale de contrôle de la pollution » qui invite à ces mesures. La commission invite les populations de prendre conscience du niveau de la pollution en évitant de s’y exposer, de même que leurs activités.

Le constat alarmant des experts

Les experts ont relevé dans cette ville des particules dépassant largement les limites internationales. En suspension, des particules fines PM2,5 vont jusqu’à plus de 10 fois de taille diamétrale autorisée par l’organisation mondiale de la santé. C’est déjà exagéré en matière sanitaire, non seulement pour les habitants de New Delhi mais pour l’inde et l’humanité. 

Les recommandations pendant la semaine de suspension

Cette expérience n’est pas nouvelle en Inde. Elle a déjà été faite il a deux ans dans le passé. Les travailleurs feront recours au télétravail comme d’habitude. Dans le public comme dans le privé, les employeurs devront autoriser leurs employés à travailler depuis la maison. 

Les dirigeants accusent les agriculteurs voisins. Il y a des brûlis agricoles que les paysans pratiquent à moindre coût qui participent à hauteur de 1/4 de la pollution atmosphérique de la ville. A ceci, il faut ajouter le surpeuplement de la ville. Plusieurs entreprises utilisent des engins polluants de même que les moyens roulants utilisés par presque tous les ménages. New Delhi est une ville trop industrialisée.

Frank Robin










Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!


Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest