Quantcast
Sommaire
EditoWeb MagaZine
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

référencement Google et Google Actualités
 
Asie & Extrême Orient
24/12/2022 - 05:33

Il semble que la situation de Covid-19 en Chine pourrait déboucher sur un grave désastre humanitaire sans précédent.

La fin d’année 2022 va-t-elle ressembler à la fin d’année 2019 ? Alors que le monde entier pensait être en train de tourner la mauvaise page du Covid-19, la mauvaise nouvelle vient encore de la Chine comme c’était le cas au début de la pandémie. Le pire peut encore arriver.



Plus de liberté et plus de Covid-19 en Chine ?


La situation sanitaire en Chine semble se résumer à cette triste équation dans la mesure où jusqu’à quelques jours, les autorités avaient une maîtrise de la situation. Les différentes restrictions que n’acceptaient plus les citoyens serait incontestablement la cause de la non propagation de la pandémie. Il faut rappeler que la Chine déroulait une politique dite « zéro-Covid » avec pour objectif la fin des contaminations. Elle consistait en réalité en une sorte de confinement partielle par zone pour limiter les aller et retour. 
Il y a environ un mois, cette politique vivement contestée par la population à commencer par connaître sa fin. Plusieurs s’en réjouissaient mais malheureusement aujourd’hui c’est déjà le regret puisque les hôpitaux craignent déjà se retrouver dans les mêmes conditions qu’il y a trois ans quand depuis Wuhan le virus s’annonçait. On assiste déjà à une saturation des crématoriums et un encombrement des centres de prise en charge. Un risque de retour à la case départ pour la Chine.
Il ne faut pas craindre uniquement le pire pour la Chine, mais aussi pour le monde entier si des dispositions ne sont pas prises à temps.

Déjà plus d’1 million de décès liés au Covid-19 en Chine ?

C’est bien possible s’il faut s’en tenir aux chiffres qui circulent sur la toile. L’OMS donne déjà de la voix par l’intermédiaire de son directeur qui exprime sa préoccupation ce 21 Décembre 2022. Plus de détails sont demandés aux autorités chinoises qui pour l’instant sont en train de changer leur manière de décompter les victimes prenant uniquement en compte les personnes ayant rendu l’âme directement dès suite d’une insuffisance respiratoire liée au Covid-19. Assisteront nous encore à une guerre des chiffres ? Elle n’a pas aidé l’humanité dans le passé.
S’il faut pointer du doigt la fin prématurée de la politique « zéro Covid », il faut aussi reconnaître que le taux de vaccination en Chine n’est pas encore ce qu’il fallait pour se dire être à l’abris du pire. Les chiffres disponibles estiment à environ 40% seulement le taux de vaccination chez les personnes ayant plus de 65 ans et 80 ans.  

Frank Robin










Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest