Quantcast
Sommaire
EditoWeb MagaZine
Découvrez sur Editoweb Magazine une plongée captivante dans l'actualité et la littérature, avec des commentaires pointus, des œuvres littéraires variées allant de la science-fiction au polar, en passant par la littérature fantastique et l'ésotérisme.

référencement Google et Google Actualités

Afrique et Moyen-Orient
03/04/2021 - 00:35

Les pays africains et la vaccination

La crise de coronavirus a affecté tous les pays du monde et même ceux du continent africain n’y font pas exception. Mais heureusement, les scientifiques soucieux de l’état sanitaire mondial se sont activement mis à la tâche pour concevoir les premières doses.



Certains pays ont commencé leurs programmes depuis un mois environ, mais sur le continent africain aucun n’État n’a pu enclencher, le processus de vaccination. Cela, se justifient par un retard dans la réception des doses prévues pour leur pays et pour d’autres c’est une question de moyen financier manquant. 

Actuellement, en Afrique du Nord, les pays qui vaccinent leurs populations sont :
Le Maroc qui utilise le vaccin AstraZeneca et celui de Sinopharm)
L’Algérie qui utilise le vaccin Spoutnik V
L’Égypte un des pays les plus touchés qui utilise le vaccin Sinopharm

En Afrique subsaharienne, le pays qui vaccine leurs populations est :
Les Seychelles tout comme le Maroc utilisent les vaccins Sinopharm et AstraZeneca
L’Afrique du Sud le pays africain le plus touché lance sa vaccination avec le vaccin Johnson & Johnson 
Le Rwanda opterait plutôt pour le vaccin Pfizer et celui de Moderna. 

D’autres pays, comme la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Sénégal et la Guinée équatoriale, ont eu leurs premières livraisons et ont commencé à les donner au grand public même si la vaccination est un peu ralentie à cause de la situation socio-politique.

La politique de vaccination des pays


Dans la plupart des pays, selon les plannings établis, les premiers à se faire vacciner seront les agents de santé. En effet, ce sont eux qui se battent au quotidien pour porter assistance aux malades atteints. Dans la population, la couche des personnes dont la tranche d’âge est comprise entre 75 ans et plus suivront la vague des agents de santé. Ses derniers sont très vulnérables Ainsi, il ne s’agit pas de vacciner tout le monde et de façon anarchique. Malgré, que les vaccins ont été acheminés, ce qui devrait être une joie, une crainte plane sur la population. Beaucoup se demandent, si comme dans les cas détectés en Europe, le vaccin n’aurait pas des effets secondaires.

Frank Robin










Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest