Quantcast
Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
      


pour y être
Afrique et Moyen-Orient
16/12/2020 - 16:17

Niger: Une attaque djihadiste meurtrière dans le sud-est du pays

Au moins vingt-sept personnes ont été tuées dans la nuit du samedi 12 au dimanche 13 décembre 2020 dans une attaque attribuée aux djihadistes Boko Haram dans le sud du Niger, quelques heures avant l’ouverture des scrutins municipaux et régionaux dans le pays.



« Il y a officiellement eu vingt-sept morts, des blessés et quelques disparus dans cette attaque qui est l’œuvre de Boko Haram », a affirmé un responsable du département de Bosso, dont relève le village de Toumour où a eu lieu l’attaque, dans la région de Diffa, près de la frontière avec le Nigeria. Un élu local, qui a évoqué une « barbarie inouïe», a souligné que le village avait été détruit à« 60% ».

Ce massacre est survenu au moment des élections municipales et régionales dans le pays et à deux semaines de la présidentielle du 27 décembre, qui verra le président Mahamadou Issoufou quitter le pouvoir après deux mandats.

Quelque 7,4 millions de Nigériens étaient appelés à élire leurs conseillers municipaux et régionaux dans les 266 communes du pays, pour ce double scrutin repoussé à plusieurs reprises depuis 2016. Les bureaux ont fermé en fin de journée et le vote s’est bien déroulé dans l’ensemble du pays, selon la commission électorale nationale, qui a commencé à centraliser dimanche soir à Niamey les résultats.

« Ces élections constituent une répétition avant les scrutins législatifs et présidentiels du 27 décembre», censées donner lieu à la première transmission du pouvoir sans violence dans l’histoire de cette ancienne colonie française, a estimé le président Issoufou. Mais de nombreux électeurs vivant dans des zones affectées par les attaques djihadistes qui frappent depuis 2015 l’ouest et le sud-est du pays n’avaient pas pu être enregistrés.

Le vote n’a pu se tenir à Toumour en raison de l’attaque car selon un responsable du département, certaines victimes ont été tuées ou blessées par balles, d’autres calcinées à l’intérieur des cases totalement consumées par les flammes d’un énorme incendie provoqué par les assaillants. 

Il précise que près d’un millier de maisons avaient été incendiées, ainsi que le marché central de la ville.

Frank Robin











Flashback :
< >

Dimanche 16 Mai 2021 - 21:27 Grand marabout retour être aimé Charleroi

Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!


Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest