Quantcast
Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
      


pour y être
Amériques
08/01/2021 - 19:07

Situation aux USA après les élections : l’envahissement du Capitole par des pro-Trump

Au lendemain de l’élection présidentielle américaine qui s’est tenu le 3 novembre 2020 dernier, les grands électeurs ont entériné la victoire de Joe Biden. Dans le camp démocrate, Joe Biden et sa colistière Kamala Harris. Du coté des républicains, le président sortant Donald Trump, se présentait avec Mike Pence comme colistier.



Depuis des mois, le président sortant Donald Trump refuse d’accepter sa défaite et souffle les braises de division  en brandissant des théories de complot. Des partisans de Donald Trump ont envahi hier mercredi 6 janvier 2021, le Capitole, temple de la démocratie américaine, interrompant la cession qui devait confirmer la victoire de Joe Biden. 
Des militaires de la garde nationale ont été envoyés à Washington pour rétablir le calme après plusieurs heures d’extreme tension. Un couvre-feu est entré en vigueur en fin d’après-midi dans la ville, où l’état d’urgence sera prolongé durant deux semaines. 
Au milieu de la confusion, une femme a été mortellement blessée dans le Capitole par un tir de police de Washington. Trois autres ont perdu la vie dans le secteur dans la colline du Capitole.
De violents incidents sont intervenus au lendemain des deux élections partielles en Géorgie  remportés par les démocrates  qui ont ainsi repris le contrôle du Sénat des républicains.
Pour Barack Obama, ces violences sont ‘’ un moment de déshonneur et de honte’’ pour l’Amérique.
Dans un geste extraordinaire qui restera probablement dans les livres d’histoire, Donald Trump avait choisi  de défier le Congrès en réunissant des dizaines de milliers de partisans. ‘’ Nous n’abandonnerons jamais. Nous ne concéderons jamais’’ la défaite a-t-il martelé mettant la pression sur son vice-président Mike Pence pour qu’il fasse ce qu’il faut.
Certains élus républicains avaient émis des objections aux résultats de l’élection dans certains Etats, mais plusieurs d’entre eux ont indiqué après les incidents violents qu’ils ne s’associaient plus à la démarche.

Frank Robin










Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!


Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest