Quantcast
Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Consultez nos voyants, marabouts, mediums
soyez-y!
Afrique et Moyen-Orient
28/12/2021 - 05:38

Un cinquième des grues sauvages seraient atteintes par la grippe aviaire

Israël à l’épreuve de la grippe aviaire cette saison. Les nouvelles ne sont pas bonnes. Les grues sauvages subissent une sorte d’extermination. La grippe aviaire sévit et menace les fermiers qui sont restés un peu moins prévoyants dans la gestion de ce virus.



Grues sauvages en danger

Les autorités estiment à environ 1/5 de l’effectif des grues vivants sur le territoire israélien ou traversant le territoire, touchés par la grippe. Selon les informations venant de l’autorité israélienne de la nature et des parcs, le poids des oiseaux décédés avoisine 25 à 30 tonnes. Une bonne quantité dont il faut se débarrasser le plus tôt possible avec précaution. Selon les autorités, le virus viendrait de Moshav Margaliot. De cette frontière, il y avait l’information selon laquelle près de 244 000 poules pondeuses vivaient dans 60 différents poulaillers.
Israël s’approvisionnait d’œufs de cette zone. Chaque mois,
il y a environ 20 millions d’œufs qui entraient en Israël provenant de cette frontière. 

Pourquoi une dégradation aussi avancée et rapide de la situation ?

Le ministre de l’agriculture accuse la légèreté des fermiers. Ils ont manqué de vigilance et de crédibilité. Il y a eu manque et retard d’information sur la mort des volailles dans le temps. L’attention des autorités a été attirée avec beaucoup de retard. Le virus a déjà gagné de terrain avant qu’on ne se rend compte qu’il n’était plus possible de sauver les oiseaux.

Dispositions prises pour la maitrise de la situation

Dans un premier temps, il y a eu un abatage systématique des volailles malades. Un confinement des élevages et des structures d’accueil de leurs œufs est en vigueur. Le ministère a envoyé sur le terrain plusieurs spécialistes pour empêcher les ventes clandestines. Les individus qui veulent contourner le dispositif sont sous le coup de sanctions. A Moshav Neot Golan, le ministre a annoncé la présence du virus. Les dindes qui ne sont pas encore mortes seront aussi systématiquement abattues. Les vétérinaires travaillent pour inspecter tous les élevages. 

Pour le moment, le ministre invite la population à la vigilance. La consommation des œufs n’est pas encore interdite mais il faut s’approvisionner chez les sources fiables. Il est demandé à la population de bien cuire les œufs de même que les viandes de volailles avant consommation. La contamination des humains est bien possible même si les humains ne développent pas une forme grave. Il est demandé à la population d’éviter au maximum le contact avec les oiseaux et de signaler immédiatement tout cas suspect.

Frank Robin










Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!


Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest