Informations et Actualités des blogs EditoWeb MagaZine

Mercredi 9 Janvier 2008 - 21:25

Il y a actuellement 9.000 casques bleus dans cette force connue sous le nom de Mission des Nations Unies au Darfour (UNAMID).
« C’est nettement insuffisant », a confié M. Ban Ki-moon aux journalistes à New York, invitant la communauté internationale à porter à 26.000 hommes et « dans les plus brefs délais », les effectifs de cette force pour son déploiement effectif.


Il a indiqué, au terme d’un long entretien téléphonique qu’il a eu samedi dernier avec le dirigeant soudanais, le Président el-Béchir, qu’ils avaient convenu de se rencontrer lors du prochain sommet de l’Union Africaine à Addis-Abeba.

Le gouvernement soudanais doit pour sa part, s’engager sur certains aspects techniques, notamment la définition d’un statut pour les forces engagées au Darfour, a précisé M. Ban Ki-moon avant d’appeler la communauté internationale à accroître son soutien à l’UNAMID, en fournissant « les équipements essentiels », tels que les hélicoptères et l’appui lourd.

Un convoi chargé d’approvisionner la nouvelle force mixte UA/ONU au Darfour, aurait été attaqué dans la nuit de mardi par des éléments de l’armée soudanaise, blessant ainsi un chauffeur civil soudanais, a appris APA de sources onusiennes.

Le Secrétaire Général de l’Onu, Ban Ki - Moon qui a condamné cette attaque “avec la plus grande fermeté” a demandé au gouvernement soudanais d’éviter que pareil acte ne se reproduise plus et de faire face à ses obligations pour le déploiement de la Mission conjointe des Nations unies et de l’Union africaine au Darfour (UNAMID) qui a été mise en alerte ce mercredi.

Henri VARIO-NOUIOUA