Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Actualités et informations

La République ne reconnaît, ne salarie, ni ne subventionne aucun culte » (Article 2 de la loi du 9 décembre 1905). 10 milliards de fonds publics détournés au profit de l’Eglise catholique ! 10 milliards volés chaque année à la République laïque !
Appel des Etats Généraux de la Laïcité à l’initiative de la Libre Pensée


10 milliards volés chaque année à la République laïque !
La laïcité est bafouée !

Le résultat des enquêtes laïques est édifiant et consternant. L’Etat verse 8,2 milliards d’euros, les communes donnent 530 millions d’euros, les départements et régions subventionnent à hauteur de 499 millions d’euros l’enseignement privé essentiellement catholique, soit un total de 9,2 milliards détournés des fonds publics pour financer l’école de quelques uns contre l’Ecole de tous.

Ceci représente le budget de plus de 200 000 postes (charges sociales comprises) volés à l’Education nationale avec tout le budget de fonctionnement et d’investissement y afférant.

Tous les domaines de la vie publique sont pillés pour financer les religions. 242 millions d’euros sont aussi détournées par le biais de dérogations fiscales avantageuses pour les cultes, pour les subventions des associations familialistes, par la compensation du régime de Sécurité Sociale des Cultes.

Près de 100 millions d’euros sont versés indûment pour des travaux d’entretien n’incombant pas aux départements, communes et régions. Dans toute la France, le logement des 16 000 prêtres diocésains est financé par les collectivités territoriales pour un budget estimé à 54 millions d’euros.

Les statuts cléricaux d’exception d’Alsace Moselle et des TOM représentent une dépense indue antilaïque de plus de 72 millions d’euros.

Plus de 2 000 prêtres sont financés sur les fonds publics pour enseigner la religion à l’Ecole Publique. Voici ce que touche mensuellement un évêque en Alsace : 4 484,57 € (29 418, 8 F), un prêtre : 2 703,99 € (17 738,2 F), un pasteur dirigeant : 3 150€ (17 738,2 F), un Grand Rabbin : 2 916,07€ (19 129,4F). Et ils sont des milliers à émarger sur le budget des fonds publics de l’Etat payé par les citoyens.

La circulaire dite de la Martinière (1966) permet aux associations cultuelles d’avoir des activités commerciales sonnantes et trébuchantes. La Cathédrale Notre-dame de Paris vend ainsi pour plus de deux millions d’euros de cierges chaque année sans acquitter toutes les taxes pour l’Etat. Manque à gagner pour les finances publics : 660 000 euros !

Nous avons saisis à plusieurs reprises les ministres du gouvernement (Nicolas Sarkozy et Jean-François Copé – Ministres du budget) pour leur demander de nous indiquer le montant des sommes manquantes au budget de l’Etat par des mesures d’aides fiscales dérogatoires pour les cultes religieux. Nous n’avons reçu aucune réponse.

Nous avons notamment alerté les pouvoirs publics sur les démarches de la télévision privée catholique KTO qui délivre des reçus fiscaux illégaux pour bénéficier des réductions d’impôts. Là aussi, nous n’avons reçu aucune réponse. A croire que les voyous ne sont que dans les banlieues et jamais dans les évêchés !

Tous ces dispositifs antilaïques ont été crée par la loi de Pétain du 25 décembre 1942. Il faut que nos concitoyens sachent que les lois antilaiques de Pétain (05/02/1941, 08/04/1942, 25/12/1942), n’ont jamais été abrogées depuis la Libération.

Elles continuent à faire jurisprudence. Paris, en ce domaine, vit toujours à l’heure de Vichy.

Il faut que les citoyens sachent aussi que l’impôt sur les revenus des personnes imposables représente la somme annuelle de 49 milliards d’euros par an et que la dette annuelle de l’Etat s’élève à 42 milliards.

En clair, en France, on verse l’équivalent de plus de 20% de l’impôt sur le revenu et du quart de la dette annuelle à l’Eglise catholique !

L’heure est à la mobilisation laïque ! Pour la défense de la laïcité : Fonds publics à la seule Ecole publique !

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




Classement de sites - Inscrivez le vôtre!


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile