Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Municipales/Cantonales 2008

Municipales mars 2008: Pascal Beaudet, maire d’Aubervilliers (Seine Saint Denis), présente à la presse la liste d’union où figureront des communistes, des militants d’extrême gauche et des personnalités diverses


À Aubervilliers, la gauche presque au complet
Pascal Beaudet, le maire communiste d’Aubervilliers, ne cache pas sa réprobation au lendemain de l’annonce, par la convention nationale du Parti socialiste, de présenter une liste avec les Verts aux municipales de mars prochain, contre le Parti communiste.

"Ce choix d’entrer en concurrence ouverte avec les maires communistes sortants dans un certain nombre de villes de la région parisienne choque profondément mes convictions de gauche", affirme-t-il. Un choix d’autant plus surprenant qu’à Aubervilliers, socialistes et communistes gèrent ensemble la municipalité depuis 1965. Et que, depuis 2001, les socialistes n’ont jamais voté contre une mesure proposée par le maire ou la majorité.

L’élu communiste explique qu’il n’a pas ménagé sa peine pour parvenir à rassembler toute la gauche. « Infliger une vraie défaite à tout l’arc-en-ciel "sarkozien" aux municipales devrait être l’objectif commun à toute la gauche », insiste Pascal Beaudet. « Il nous reste encore plusieurs semaines pour réfléchir », indique le maire, qui redit que sa porte reste ouverte et qu’il « poursuivra ses efforts pour rendre possible une entente ».

Malgré cette défection socialiste, Pascal Beaudet conduira en mars prochain une liste de très large rassemblement de la gauche. D’abord parce que, divisée à Aubervilliers depuis de longues années, la famille communiste s’est réunie dans l’équipe municipale (1) et, pour la première fois depuis 1995, se présentera sur la même liste. C’est ce qu’a confirmé Jean-Jacques Karman, conseiller général et adjoint au maire, lors de la conférence de presse d’hier. Le porte-parole de « la gauche communiste » a présenté l’accord municipal conclu à Aubervilliers entre le PCF, la gauche communiste, Lutte ouvrière et le Parti des travailleurs. Ces formations pourraient être rejointes par la LCR avec qui des discussions semblent bien engagées. La représentante du Parti des travailleurs explique pourquoi son parti a répondu immédiatement à l’invitation de la section locale du PCF et présente le protocole d’accord signé entre eux. Pour son représentant, Lutte ouvrière a pris en compte « la situation générale, avec une droite arrogante qui sur tous les problèmes, revenus, emplois, logements, s’en prend aux travailleurs et aux habitants ». « Il y aura d’autres endroits en France où ce sera le cas. Si une ville comme Aubervilliers perd sa municipalité de gauche, c’est un recul pour tous les habitants », précise-t-il.

Sur la liste conduite par Pascal Beaudet figureront aussi une dizaine de personnalités de la vie associative locale. La construction du programme municipal est engagée sur la base de « 5 ateliers citoyens » rassemblant des hommes et femmes « de toutes sensibilités ».

« Nous voulons continuer à changer la ville, explique Pascal Beaudet. Mais pas avec le dessein dissimulé de changer le peuple en chassant les plus pauvres pour les pousser ailleurs, plus loin. » Le maire explique que la droite sait faire cela quand elle s’empare d’une ville dirigée par la gauche et les communistes. « C’est facile, précise-t-il. Il suffit de cesser les mesures sociales et de solidarité et de

détruire des logements sociaux. » « C’est justement ce que nous ne ferons pas », conclut-il en ajoutant qu’à Aubervilliers « la solidarité, ce ne sont pas des discours, c’est comme ça qu’on vit ».

(1) Les résultats en 2001 : 1er tour : Jack Ralite (PCF union de la gauche) 30,72 %, UDF 23,72 %, Gauche communiste 23,56 %, DVD 10,95 %, LO 6,09 %, PT 2,06 %, LCR 2,89 %
2e tour : Ralite 34,59 %, élu, UDF 32,32 %, Gauche communiste 26,45 %, DVD 6,64 %.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile