Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Actualités et informations

Déclaration d'André Gérin Député-Maire PCF de Vénissieux: "En finir avec la Vè République !"


André Gerin veut en finir avec la Vème République
Le conseil des ministres a adopté ce matin, mercredi 23 avril 2008, un projet de réforme des institutions. J'ai préparé une contribution sur le sujet que je rendrai publique ces prochains jours.

Pour les communistes, il s'agit d'une question stratégique. L'organisation des institutions est le reflet d'un choix de société, la traduction du mode de production au plan politique.

Les communistes veulent par-dessus tout que la France reprenne son destin économique en main, que les Français décident des richesses qu'ils peuvent et doivent produire dans le cadre de la mondialisation, que les fruits du travail reviennent au travail et que l'économie soit tournée vers les besoins des hommes et non de la finance.

Ils ne peuvent se satisfaire d'un projet qui vise à instaurer une monarchie au sens étymologique du terme, quand bien même elle serait constitutionnelle et élective. Ce système tourne le dos à l'efficacité et la performance en écartant toujours davantage les citoyens des centres de décision. La Vè République est totalement anachronique dans notre monde moderne. Il faut en finir avec elle.

Tout au contraire il faut vivifier la démocratie représentative dont l'Assemblée nationale est la fille la plus directe. Plus de 500 hommes et femmes représentants les sensibilités les plus diverses de la population incarnent 500 fois mieux le peuple et la République qu'un seul dont on sait qu'il n'en existe pas de providentiel.

Il faut en finir avec la politique spectacle et le psychodrame présidentiel qui détournent l'attention des citoyens et les écœurent de la politique. Le président de la République doit être élu par l'Assemblée nationale.

Il faut ranger le Sénat au musée de l'Histoire, instaurer le suffrage universel, direct, proportionnel comme règle unique pour toute légitimité politique. Il faut accorder le droit de vote aux immigrés pour les élections locales.

Il faut instaurer le référendum d'initiative populaire, créer un conseil économique et social élu par les salariés, revoir l'organisation administrative de la France, notamment en finir, dans certains endroits, avec le doublon communauté urbaine et département.

Enfin et surtout, il faut faire entrer la République dans les grands groupes industriels, dans les grandes sociétés, dans le système bancaire en donnant des pouvoirs réels, économiques et financiers aux salariés pour décider des choix stratégiques qui engagent l'avenir de ces groupes et par conséquent celui du pays.

Il est temps de sauver l'honneur de la gauche qui n'a jamais entrepris la réforme constitutionnelle dont la France a besoin et qui, au contraire, s'est complu dans les pantoufles de la Vè République jusqu'à en renforcer les patins.

Le Parti communiste français, fort de son expérience historique est capable de formuler des propositions audacieuses qui redonnent au monde du travail et aux milieux populaires l'envie de prendre leur destin en main.

Dans une France qui s'embourbe dans le pétainisme financier, le débat institutionnel ouvre un boulevard pour le PCF. Il est temps de dresser les barricades du XXIè siècle.

- Primauté à l'Assemblée nationale

- Fin de l'élection du Président de la République au suffrage universel

- Abolition du Sénat

- Référendum d'initiative populaire

- Vote des immigrés aux élections locales

- Pouvoirs économiques et financiers des salariés dans les groupes

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile