Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Actualités et informations

Mardi 31 Octobre 2006

Le drame de Marseille, où une jeune étudiante a été gravement brûlée lors d'une attaque de bus, suscite l'indignation. Les communistes la partagent. Une fois de plus, c'est la population des quartiers populaires qui paie l'addition de la tension et des provocations.


Banlieues

En même temps il faut s'interroger sur ces actes de violence ? qui joue avec le feu?

Il faut aussi redire que seule une ambitieuse politique de développement des « quartiers » apportera une réponse durable.

Qui a intérêt à cette extrême violence? A qui profite le crime?

Surtout pas les habitants des quartiers. La vérité doit être recherchée et établie. Aucune hypothèse ne doit être à priori écartée. Et ces actes ne sauraient servir de prétexte à des mesures d'encadrement policier généralisées visant des quartiers en bloc, qui ne résolvent aucun problème et ne font au contraire que les attiser et contribuent à stigmatiser davantage des populations déjà largement victimes.

La méthode Sarkozy (UMP) a largement fait la preuve de son échec.

La réponse à la crise des banlieues passe par une politique ambitieuse de développement des quartiers, dans une vaste ambition sociale pour les familles qui y vivent, dans une vaste ambition en matière d'éducation et d'emplois pour les enfants de ces quartiers.

Sans cela, il n'y aura pas de remède durable et efficace.

Tant que les populations et les jeunes concernés, les élus, les associations ne seront pas considérés comme les acteurs premiers de ces transformations, et non comme ceux qu'il convient de mettre sous surveillance, sous tutelle, aucun plan n'aura de chance de réussite.

En effet, les questions soulevées l'an dernier sont pour l'essentiel restées sans réponses. Voire, elles ont gagné en urgence avec les coups de boutoir redoublés de la politique de la droite.

Aujourd'hui, on veut le faire oublier, ces exigences ne s'expriment pas dans la violence; elles s'expriment dans les cahiers de doléance d'ACLEFEU, dans les demandes incessantes des maires et des élus, notamment communistes de ces quartiers, dans le travail des forces associatives, dans l'engouement de nombreux jeunes à aller s'inscrire sur les listes électorales, dans le succès des référendums locaux pour le droit de vote des étrangers...

Et que répond le gouvernement à ces exigences? Rien.

Il préfère spéculer sur l'exaspération des populations.

En vérité c'est le face-à-face systématiquement médiatisé entre quelques groupes de jeunes violents et les réponses musclées de Sarkozy qui entretient l'image d'un anniversaire placé sous le signe de la violence.

Marseille est la conséquence dramatique de cette escalade. Il faut en sortir.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




Classement de sites - Inscrivez le vôtre!


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile