Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Socialisme et communisme en Amérique Latine

Le MAS relève la tête, c'est ce qu'il faut retenir de ce congrès extraordinaire du Mouvement Au Socialisme. La bataille démocratique est lancée en Bolivie, alors que les candidats de l'opposition magouillent dans tous les sens, le MAS entend continuer à faire l'histoire et construire un modèle socialiste pour tou.te.s - traduction Nico Maury



Au cours d'un Congrès élargi du Mouvement Au Socialisme (MAS), le président Constitutionnel de la Bolivie, Evo Morales, a été choisi comme chef de campagne du mouvement pour les élections générales.

A ce Congrès qui a eu lieu au Colisée La Coronilla, à Cochabamba, assistaient divers mouvements politiques. Dans les prochains jours, le MAS désignera son binôme de candidats à la présidence ainsi que ses candidats à l'Assemblée Nationale.

Après son élection, Evo Morales a remercié pour le soutien et à la confiance qu'on lui a accordées en le nommant chef de campagne : "Je vous remercie pour la confiance que vous me témoignez en me nommant chef de campagne. Nous choisirons un candidat unitaire et à nouveau, nous gagnerons les élections au premier tour."

"Merci pour ne pas m'avoir abandonné. Je serai toujours avec vous. Ensemble, nous continuerons à faire l'histoire comme nous l'avons faite jusqu'à présent. Uni, nous vaincrons !" a-t-il déclaré.

Pour sa part, le président du MAS, Rimer Ágreda, a annoncé à l'ouverture de la réunion : "Nous ferons un vote sanction pour tous les membres qui ont trahi le parti" et il a affirmé qu'ils n'accepteront pas de gens qui ne font pas partie des mouvements sociaux.

Morales a réaffirmé l'importance de poursuivre le processus de libération du pays sous un modèle socialiste et que le MAS joue un rôle décisif dans es stratégies politiques et électorales en Bolivie.

Après la démission forcée du président constitutionnel, le gouvernement de facto a engagé une répression qui fait plus de 30 morts, des centaines de blessés et plus d'un millier d'arrestations.

Telesur

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile