Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



[Note personnelle] Les Comités de Défense de la République (CDR) ont pris l'initiative ce matin. Des gares et des grands axes routiers étaient bloqués ce matin. Plusieurs secteurs, comme les étudiant.e.s, se mobilisent pour occuper les rues et rappeler que le gouvernement catalan doit respecter le mandant du 1er octobre 2017


Catalogne : Un an après le référendum d'autodétermination, des militant.e.s indépendantistes bloquent routes et trains
Ils veulent, à leur manière, célébrer le premier anniversaire du référendum d'autodétermination de la Catalogne. Des militants séparatistes bloquent, lundi 1er octobre, une voie de train à grande vitesse, des autoroutes et des artères de Barcelone.

"La voie de train à grande vitesse a été bloquée à Girone à 100 km au nord-est de Barcelone, les voies étant occupées", a annoncé la compagnie des chemins de fer Renfe. Les télévisions diffusent des images de militants des Comités de défense de la République qui réclament la rupture avec Madrid, descendant sur les voies ou bloquant les routes. La régie du réseau routier a confirmé des coupures des autoroutes A7, entre Barcelone et Valence, et A2, qui relie la métropole catalane à Madrid.

Contactée par franceinfo, la SNCF confirme que la gare de Girone est bloquée "dans les deux sens de circulation". Des bus de remplacement ont été affrétés pour le trajet Barcelone-Figueras. Les trains à destination de la France partent ensuite de Figueras.

"Ni oubli ni pardon"

Les CDR avaient appelé à des manifestations dimanche sur les réseaux sociaux, sous le slogan "Ni oubli ni pardon" (en référence aux interventions musclées de la police il y a un an) et mettent en ligne des photos des barrages de pneus dressés sur les autoroutes pour bloquer la circulation. Les militants bloquent aussi des artères de Barcelone et de Lerida, à 165 km à l'ouest de Barcelone, selon la télévision catalane.

Ces actions coup de poing illustrent les divisions entre les séparatistes dont certains, comme les CDR, reprochent au gouvernement régional de Quim Torra, indépendantiste pur et dur, de ne pas braver l'autorité de l'Etat espagnol.

France Info

Nicolas Maury
Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Tape-moi Blinklist Furl Reddit Newsvine Y! Blogmarks Technorati Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Les publications sur ce blog n'engagent pas la responsabilité de la section de Vaulx-en-Velin du PCF, mais uniquement de son auteur.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Les publicacions en aquest bloc no comprometen la responsabilitat de la secció de Vaulx-en-Velin, però només el seu autor.

Rubriques

Recherche




Classement de sites - Inscrivez le vôtre!


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile