Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Communisme en Grèce et dans l'espace hellénique

Le duel oppose en effet le chef du Parti communiste, Demetris Christofias, au conservateur Ioannis Kasoulides


Chypre: Le communiste Christofias bien placé pour la présidentielle
Mercredi, le candidat communiste a pris un sérieux avantage sur son adversaire : le parti de centre droit (Diko) du président sortant, Tassos Papadoulos, éliminé au premier tour, a décidé de lui apporter son soutien. Christofias, 61 ans et actuel président du Parlement, avait pourtant quitté la coalition gouvernementale en juin.

Il devrait également engranger les suffrages des sociaux-démocrates (Edek). Son adversaire bénéficie quant à lui de l’appui de l’Eglise orthodoxe, inquiète des rumeurs sur l’éventuel retrait de l’éducation religieuse des programmes scolaires. Les deux candidats ont en commun leur volonté affichée de trouver une solution à la division de l’île, en partie occupée par la Turquie depuis plus de trente ans, qui a été le thème dominant de la campagne.

Christofias aime à se présenter comme le champion de l’unité. Prompt à critiquer la gestion du «problème chypriote» par le président sortant, son rejet du plan onusien de réunification en 2004 peut cependant laisser dubitatif sur sa capacité à rapprocher les communautés grecque et turque. Malgré ce refus, le candidat communiste, né à Kyrenia (Chypre du nord occupée par les turcs), a appelé à de nouvelles négociations avec les responsables chypriotes turcs.

Son éventuelle élection soulève cependant de nombreuses interrogations. Son parti n’est pas franchement connu pour son attachement à l’économie de marché, à la globalisation ou encore à l’euro. Quant au candidat lui-même, qui a étudié l’histoire en Russie, il ne cache pas son attachement à Moscou. En cas de victoire, Christofias, «l’homme du peuple», deviendrait le seul chef d’Etat communiste au sein de l’Union européenne.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile