Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Actualités et informations

Jeudi 3 Janvier 2008

Santé: La franchise médicale s’applique depuis le 1er janvier faisant monter la grogne chez les malades


Cinquante centimes de trop !
« Je suis contre la franchise médicale. Il faut faire quelque chose pour combler le déficit de la sécurité sociale mais arrêtons de taxer le consommateur. A cette allure, on va finir comme les pays anglo-saxons. Il vaudrait mieux lutter contre les abus plutôt que de nous faire payer toujours plus », déclare Eric Faure hier à la sortie de la pharmacie.

Depuis le 1er janvier, le gouvernement a mis en place une franchise médicale. Les assurés doivent acquitter des franchises de 50 centimes par boîte de médicaments ou acte paramédical et de 2 euros par transport sanitaire dans une limite de 50 euros par an. Les enfants, femmes enceintes et bénéficiaires de la CMU en sont exonérés.

Cette nouvelle mesure devrait permettre à l’assurance maladie d’économiser 850 millions d’euros chaque année afin de financer le plan Alzheimer, la lutte contre le cancer et les soins palliatifs.

Même si, d’après Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé, « cela ne représentera au pis que 4 euros par mois », la pilule a du mal à passer chez le consommateur et le mécontentement se fait sentir. Ainsi, pour Luc Sarreti, « cette hausse va avec toutes celles appliquées par le gouvernement pour le début de l’année. Il y en a marre de payer toujours plus. Il y a déjà le forfait à 1 euro chez le médecin, pourquoi nous rajouter des frais supplémentaires ? Le gouvernement ferait mieux de s’intéresser aux arrêts maladie abusifs pour rétablir l’équilibre budgétaire de la sécu plutôt que de taxer le consommateur ». Un avis que partage Hélène Laurent : « Sarkozy nous avait promis plus de pouvoir d’achat, au lieu de ça, on constate une hausse des prix dans de nombreux domaines. Je trouve scandaleux de l’appliquer aux médicaments. Il y a des gens vraiment malades qui n’ont pas les moyens de payer cette taxe. Le gouvernement devrait lutter contre les fraudes faites à l’assurance maladie plutôt que de tous nous pénaliser. Je suis sûre que de cette manière on ferait plus d’économie. » Opinion approuvée par Marie-Antoinette Hory qui estime que « cela ne se justifie pas, surtout pour un traitement long. On ne prend pas des médicaments par plaisir, la chasse au gaspillage peut être faite ailleurs. Il y a d’autres moyens pour économiser, d’autres abus à limiter ».

Et, même lorsque les gens approuvent la mesure, ils émettent des réserves. En témoigne Dominique Duron pour qui « il n’y a pas d’autres moyens. Cependant, 50 centimes par boîte de médicaments c’est parfois excessif, surtout en ce qui concerne l’homéopathie ».

Nicolas Maury (source journal-lamarseillaise.com)
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile