Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Révolution bolivarienne et socialisme en Amérique Latine

La Rencontre anti-impérialiste de solidarité, pour la démocratie et contre le néolibéralisme s'est tenue à Cuba et sa déclaration finale a une portée politique majeur. A nous, communistes de France et d'Europe, de diffuser cette dernière et de notre les thèmes portés - traduction Nico Maury


Déclaration finale de la Rencontre anti-impérialiste de solidarité, pour la démocratie et contre le néolibéralisme
Depuis cette Cuba solidaire, premier territoire libre d'Amérique, reconnaissant la résistance héroïque de son peuple et les conquêtes obtenues en 60 ans de Révolution, nous avons partagé nos luttes et nos espoirs : 1332 représentants de 789 organisations du mouvement social et populaire, de la solidarité, des réseaux, plateformes et coordinations régionales et mondiales, des partis politiques, des parlementaires, des religieux et des intellectuels de 86 pays.

Nous sommes venus de tous les coins du monde avec une longue histoire d'exercice de solidarité face à l'agressivité impérialiste contre la Révolution Cubaine, engagés envers toutes les causes justes et participant aux efforts d'unité dans l'action et des coordinations de lutte pour nous réunir à La Havane à la Rencontre Anti-impérialiste de Solidarité, pour la démocratie et contre le Néolibéralisme du 1° au 3 novembre 2019.

Nous vivons un nouveau moment de l'histoire. Les peuples, dans les urnes, dans les rues et sur les réseaux sociaux prouvent par leur vote et leurs protestations l'épuisement de l'offensive de l'Empire conservatrice et de la restauration du néolibéralisme de la droite oligarchique alliée au fondamentalisme religieux, au pouvoir médiatique, au capital et aux entreprises transnationales qui, de la main de l'impérialisme nord-américain prédateur par nature, exclut de larges secteurs de la population, détruit le travail digne, la vie en harmonie avec la nature et met en danger l'espèce humaine.

Les peuples sont en train de démontrer qu'il est possible de vaincre l'offensive de l'Empire qui, dans ses intentions, en arrive à criminaliser la protestation sociale, au confinement et au déplacement de populations, à assassiner des dirigeants sociaux et politiques, des femmes, à persécuter des dirigeants et des Gouvernements progressistes et à judiciariser la politique.

Des temps d'espoir s'ouvrent. L'unité est vitale et est un devoir, la mobilisation, un cri d'ordre, l’organisation du peuple, une tâche immédiate et l'intégration, une stratégie qui nous conduira à la victoire.

En ce moment crucial, nous nous engageons à :

1- Faire nôtre la Déclaration de Solidarité avec Cuba approuvée lors de cette Rencontre, à nous mobiliser dans des actions permanentes, intensives et systématiques de fort impact médiatique contre l'escalade agressive de l'impérialisme yankee dans le cadre de al Campagne internationale « Bas les pattes de Cuba ! »

2- Exiger la levée du blocus économique, commercial et financier criminel et génocidaire renforcé imposé à Cuba par le Gouvernement des Etats-Unis et à soutenir la Résolution qui sera présentée à l'Assemblée Générale des Nations Unies les 6 et 7 novembre 2019, certains d'une autre victoire écrasante de la communauté internationale.

3- Dénoncer les menaces et les agressions de différentes natures sur tous les Gouvernements souverains qui refusent de servir la puissance hégémonique qui cherche à installer des bases militaires sur leurs territoires et à usurper leurs ressources stratégiques.

4- Réaffirmer et défendre la validité de la Proclamation de l'Amérique Latine et des Caraïbes comme Zone de Paix.

5- Dénoncer les graves risques qu'entraîne pour l'Amérique Latine, les Caraïbes et le monde la décision d'activer le Traité Inter-américain d'Assistance Réciproque (TIAR) destiné à soutenir militairement le désir du Gouvernement des Etats-Unis de faire revivre la Doctrine Monroe.

6- Exprimer notre ferme solidarité avec la Révolution Bolivarienne et Chaviste, l'union civique et militaire du peuple et son légitime Président Nicolás Maduro Moros qui a su défendre avec fermeté sa souveraineté face aux agressions de toutes sortes du Gouvernement des Etats-Unis et de ses alliés serviles qui adoptent des mesures contre les véritables représentants diplomatiques du Gouvernement vénézuélien. Soutenir le dialogue avec les secteurs de l'opposition pour maintenir la paix au Venezuela.

7- Intensifier la mobilisation pour réclamer la libération immédiate du camarade Luiz Inácio Lula Da Silva, victime de la judiciarisation de la politique qui a pour but la persécution et l'emprisonnement des dirigeants politiques de gauche et progressistes latino-américains.

8- Féliciter le peuple de l'Etat Plurinational de Bolivie pour sa victoire aux élections et le Président Evo Morales Ayma pour sa réélection suite aux mesures qu'il a prises au bénéfice du peuple et de la croissance économique. Dénoncer également les tentatives de coup d'Etat et de déstabilisation déchaînées par des secteurs de l'opposition à l'instigation des Etats-Unis, contre la paix et la sécurité des citoyens en Bolivie.

9- Condamner les tentatives du Gouvernement étasunien pour déstabiliser le Gouvernement du Nicaragua et réaffirmer le droit de son peuple à la Paix.

10- Demander l'indépendance de Porto Rico, un pays latino-américain et caribéen soumis depuis plus d'un siècle à la domination coloniale des Etats-Unis, où le peuple se révèle victorieux dans les rues face aux politiques du Gouvernement annexionniste.

11- Exprimer notre ferme solidarité aux nations des Caraïbes, envers leur revendication légitime de réparation des séquelles de l'esclavage et d'un traitement juste et différencié dans la lutte contre le changement climatique qui corresponde aux circonstances particulières et à leur situation de plus grande vulnérabilité.

12- Soutenir le revendication historique du peuple argentin sur les Iles Malouines, un territoire qui lui appartient légitimement.

13- Dénoncer les Gouvernements qui, suivant les diktats de l'impérialisme yankee et les recettes du Fonds monétaire International, imposent à leur peuple des politiques néolibérales de choc qui aggravent les injustices sociales et affectent en particulier les secteurs les plus vulnérables de la société. Condamner énergiquement l’utilisation de la force et de la répression pour tenter d'écraser les justes revendications des mouvements sociaux et populaires.

14- Défendre la décision du peuple du Chili de se révéler dans la rue avec courage pour ouvrir les grandes avenues contre les politiques de répression du peuple du gouvernement et condamner l'emploi de tortures, les viols, les mutilations et la mort de citoyens chiliens par les organes de répression du pays.

15- Condamner la répression en Equateur et le coût en vies humaines du mauvais paquet néolibéral pour ce peuple frère.

16- Rejeter le Gouvernement pro-impérialiste de Jair Bolsonaro soumis aux intérêts des Etats-Unis et occupé à revenir sur les avancées obtenues dans ce pays frère, à détruire les processus d'intégration et toute expression progressiste et de gauche dans la région.

17- Soutenir le droit du peuple colombien à la paix et défendre la mise en application totale de l'Accord Définitif pour l'obtenir. Exiger du gouvernement le respect de la vie des ex-combattants et des dirigeants politiques et sociaux. Nous appelons à rouvrir la Table de Dialogue avec l'Armée de Libération Nationale.

18- Exprimer notre plus profonde solidarité au peuple frère de Haïti dans sa lutte pour la justice sociale, les réparations historiques et une vie digne.

19- Manifester notre soutien à la lutte du peuple hondurien et à des revendications légitimes.

20- Féliciter le peuple argentin et son président élu Alberto Fernández pour sa victoire méritée dans les urnes qui favorise une défaite du néolibéralisme et rétablit l'espoir et la dignité de ce pays.

21- Saluer le Gouvernement d'Andrés Manuel López Obrador et sa contribution à l'unité de l'Amérique Latine et des Caraïbes, sa défense des principes de non intervention et de respect de la souveraineté.

22- Exprimer notre soutien et notre solidarité au Front Large Uruguayen qui défend la continuité des avancées obtenues pendant ces 3 derniers lustres (15 ans) en faveur du peuple.

23- Dénoncer l'ingérence de l'impérialisme dans les affaires intérieures des pays d'Afrique et du Moyen Orient, l'agression et les guerres déchaînées sous le prétexte de ce qu'on appelle la croisade contre le terrorisme pour le contrôle des ressources naturelles de ces régions. Rejeter les mesures économiques coercitives contre le Zimbabwe.

24- Soutenir la cause historique de la lutte des peuples sahraoui et palestinien pour leur droit à la libre détermination.

25- Demander la fin de l'intervention impérialiste contre la Syrie et le plein respect de sa souveraineté et de son intégrité territoriale.

26- Saluer le processus de rapprochement et de dialogue entre les 2 Corée. Condamner les sanctions unilatérales contre la République Populaire et Démocratique de Corée.

27- Rejeter toutes les formes de discrimination et de violence pour raisons de sexe, de couleur de peau, de croyance religieuse, d'orientation sexuelle ou toute autre manifestation qui porte atteinte à la dignité et à l'intégrité des personnes et appeler à la solidarité envers leurs ordres du jour de lutte : reconnaître ainsi l'apport des mouvements de femmes et des mouvements féministes aux processus d'émancipation.

28- Défendre les droits des peuples originaires à leur culture, à leurs territoires, à leurs traditions et à leurs coutumes ancestrales. Exprimer notre soutien aux communautés d’origine africaine et aux minorités dans la lutte pour leurs revendications.

29- Reconnaître l'action et l'engagement des jeunes dans la lutte comme de fidèles héritiers de l'héritage émancipateur et internationaliste de nos grands hommes.

30- Condamner énergiquement la politique actuelle anti-immigrants des Gouvernements des Etats-Unis et de l'Union Européenne ainsi que toute manifestation de fascisme, de xénophobie et de racisme.

31- Dénoncer la croisade maccarthiste actuelle du Gouvernement des Etats-Unis et la campagne anti-communiste qui se développe en Europe.

32- Convoquer à la lutte pour défendre dans le monde entier les ressources naturelles, la biodiversité, la souveraineté et la sécurité alimentaire, la Terre mère, es conquêtes et les droits sociaux.

33- Renforcer la réponse à la guerre culturelle et symbolique qui se dispute la subjectivité de l'être humain en coordonnant la bataille médiatique sur internet et sur les réseaux sociaux digitaux, en alimentant les réseaux avec la vérité face à l'offensive du mensonge de l'impérialisme néolibéral.

Pourtant :

Nous réaffirmons l'importance d'avancer dans la construction de l'unité anti-impérialiste des forces politiques de gauche et des mouvements sociaux et populaires dans la pluralité, la diversité et le droit souverain des peuples à choisir librement leur forme d'organisation politique, économique et sociale, convaincus que l'unité est la seule voie pour atteindre la victoire dans l'affrontement du principal ennemi des peuples : l'impérialisme yankee et ses alliés.

Nous remercions le peuple, le Gouvernement de l'Ile de la Liberté et de l'Unité et le Chapitre Cubain des Mouvements sociaux pour leur hospitalité et leur inaltérable solidarité. Nous resterons avec vous, engagés envers votre projet social et avec l'engagement de divulguer la vérité sur cette invincible Révolution.

Cette rencontre réaffirme la volonté de lutte de nos peuples et constitue un formidable stimulant pour continuer à avancer , conscients que nous continuerons à résister jusqu'à la victoire.

Au plan de désintégration mis en place par l’impérialisme et la droite conservatrice, oligarchique et néolibérale, nous opposons le plan d'intégration, souverain et digne de nos peuples. Unissons-nous pour exiger notre droit au développement, à la vie et à l'avenir. L'unité anti-impérialiste est la tactique et la stratégie de la victoire.

Messieurs les impérialistes, bas les pattes de Cuba !

Nous, les peuples, continuerons à lutter !

Jusqu'à la victoire, toujours !

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile