Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Communisme en Allemagne et en ex-RDA

En réaction aux appels à la réunification des deux Allemagnes (du lundi 13 novembre 1989 à Leipzig), 31 citoyen.ne.s est-allemand.e.s ont écrit le 28 novembre 1989 une tribune appelant à sauvegarder l'indépendance de la RDA et son caractère socialiste. Ce sont plus de 1,17 millions de personnes qui ont répondu à l'appel - article et traduction Nico Maury


Quand 1,17 millions de citoyen.ne.s est-allemand.e.s appelaient à sauver la RDA
Dans la manifestation du lundi 13 novembre 1989 à Leipzig, les mots d'ordre de réunification ont été porté comme une revendication majeur. Jusqu'à présent, les mobilisations réclamaient principalement des réformes internes à la RDA et ses institutions.

Pour un certains nombres de personnes, pas spécialement affiliée au Parti Socialiste Unifié d'Allemagne (SED), une prise de pouvoir politique et économique de la RFA (Allemagne de l'Ouest) sur la RDA serait une catastrophe.

31 personnalités de RDA, avocat.e.s, écrivain.e.s, artistes, historien.ne.s, infirmières, dentistes, philosophes ... ont lancé un appel nommé "Für unser land" (Pour notre pays) le 28 novembre 1989, lors d'une conférence de presse à laquelle ont participé 75 médias allemands et internationaux.

Quand 1,17 millions de citoyen.ne.s est-allemand.e.s appelaient à sauver la RDA
Nous avons encore la possibilité de développer une alternative socialiste à la République fédérale d'Allemagne

L'appel s'inscrit contre la réunification avec la République fédérale et pour l'indépendance de la République démocratique allemande. L'appel a identifié des valeurs et des objectifs tels que la paix, la justice sociale, la liberté de circulation et la protection de l'environnement.

Très lucidement, les auteurs du texte craignaient "la vente de nos valeurs morales et matérielles" et l'annexion de la RDA par la République fédérale.

Le texte appelait au retour des bases antifascistes ayant conduit à la fondation de la RDA, à son indépendance et à la nécessité de garder et de renouveler son modèle socialiste.

"Nous avons encore la possibilité de développer une alternative socialiste à la République fédérale d'Allemagne, à égalité avec les Etats européens. Nous pouvons encore nous souvenir des idéaux antifascistes et humanistes que nous avons déjà adoptés."

Soutien populaire massif

200.000 personnes ont signé cet appel au cours des deux premières semaines, dont le Secrétaire général du SED, Egon Krenz (ce qui n'a pas forcement plu aux initiateurs du texte) et par Hans Modrow (dernier Premier ministre communiste de la RDA).

En janvier 1990, c'est environ 1,17 million de personnes qui ont apporté leurs soutiens au maintient de la RDA et de son modèle socialiste.

Mais on connait l'histoire, le 28 novembre 1989, le chancelier Helmut Kohl a également pris la parole en évoquant la possibilité de l'unité allemande. Cette dernière se fera par l'annexion pure et simple de la RDA le 3 octobre 1990.

Le texte complet + la liste des signataires

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile