Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Actualités et informations

Vendredi 16 Mars 2007

Gros cadeaux aux actionnaires sur fond de coupures de gaz et d'électricité


EDF/GDF
La droite a menti à l’opinion publique. L’ouverture du Capital de GDF de 2005 a bien été réalisée pour rémunérer les actionnaires et non pour développer l’entreprise et le service aux usagers. Preuve est désormais faite.

GDF vient d’annoncer des profits records pour 2006 : 2,3 milliards d’euros. Soit une augmentation de plus de 100% par rapport à 2004. Ces résultats ont été obtenus sur le dos des usagers de GDF et grâce à l’augmentation de la production.

Ces profits record vont tomber dans l’escarcelle des actionnaires. 1,1 milliard d’euros sera distribué au minimum en 2007 au titre du résultat 2006.

Au bilan de l’ouverture du capital de GDF, c’est pour les actionnaires une rémunération multipliée par 3 en 2 ans et pour les usagers une hausse des tarifs de 30% dans la même période. L’argument de l’augmentation du capital pour développer l’activité se révèle un véritable tour de passe-passe ; les comptes montrent que l’entreprise a autofinancé l’activité.

Gaz de France a toujours justifié l'augmentation de ses tarifs par la nécessité de les aligner sur les prix d'achat du gaz naturel, eux-mêmes indexés sur les cours du pétrole.

Mais ces 2,3 milliards proviennent bien du fait que les tarifs de GDF vont au-delà de la simple répercussion du coût de l'achat du gaz à l'étranger (rappelons que la France n'en produit quasiment pas). Rien qu'à voir le chiffre d'affaires, GDF pourrait, sans qu'il y ait perte, baisser ses prix d'environ 10 %. Mais GDF préfère faire des bénéfices fastueux, au détriment de la grande majorité de la population qui se chauffe, se lave et cuisine au gaz, ainsi que des industries consommatrices.

L’augmentation de capital de 2 milliards en 2005 a finalement servi à payer les seuls dividendes des actionnaires.

Ces cadeaux répétés aux actionnaires sont inadmissibles quand tant de personnes sont chaque jour de plus en plus fragilisées faute d’avoir accès à une énergie bon marché. Les tarifs de GDF doivent baisser. Il doit être mis fin aux coupures de gaz et d’électricité. EDF et GDF doivent être rendu au secteur public à 100% et fusionnés.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




Classement de sites - Inscrivez le vôtre!


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile