Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Européennes 2009 : Front de Gauche (PCF-PG) et Alliance des Outre-Mers

L'UMP est en tête des intentions de vote pour les élections européennes, devançant le PS de quatre points, avec un taux de 26,5%, Front de Gauche (PCF et Parti de Gauche) affiche 5,5%, en hausse de 1,5 point, le NPA recule à 7%


Elections européennes: sondage IFOP pour l'Humanité
Selon la dernière enquête Eurobaromètre, seuls 27 % des Français savent qu’une élection européenne se déroulera cette année. L’embarras des grandes formations politiques à entrer dans une campagne qu’ils savent risquée cultive la tendance à l’abstention généralement constatée dans ce type de scrutin.

Dans ce contexte, le sondage réalisé par l’IFOP pour l’Humanité donne l’avantage à l’UMP (26,5 %) devant le PS (22,5 %) en baisse de 0,5 point en un mois. À droite, le FN progresse, à gauche l’écart entre le Front de gauche et le NPA se resserre.

Face à une UMP largement en tête à droite, le Modem avec 14 % enregistre un léger recul sur deux mois (- 0,5 %). L’extrême droite gagne 1,5 point (7,5 %) et la liste MFP-CNPT menée par Philippe de Villiers plafonne à 5 % des suffrages.

Le ralliement d’une partie des centristes au parti présidentiel et la drague de Sarkozy sur les terres du FN continue de porter leurs fruits puisque l’UMP crédité de 26,5 % des suffrages n’avait obtenu que 16,6 % des voix lors des élections européennes de 2004. À l’époque, la liste de l’UDF engrangeait 12 % des voix et le FN 9,8 %.

Si avec 22,5 % des intentions de votes, le Parti socialiste reste en tête à gauche, son hégémonie s’érode significativement si on compare les prévisions actuelles aux 28,9 % obtenus en 2004. À l’époque, les formations situées sur sa gauche (LCR-LO-PCF) ne totalisaient que 8,5 % des voix contre 15,5 % aujourd’hui (NPA-Front de gauche-LO).

L’écart entre le NPA et le Front de gauche se resserre

Dans ce contexte, le PS réussit paradoxalement à capter à lui seul 40 % des électeurs de gauche ayant voté non au référendum sur la constitution européenne de 2005 contre 19 % pour le Front de gauche, 18 % pour le NPA et 9 % pour la liste Europe écologie. L’écart entre le NPA de Besancenot et le Front de gauche se resserre sensiblement au profit de ce dernier. Crédité de 9 % des intentions de vote en février, le NPA n’en obtiendrait plus que 7 % aujourd’hui alors que les listes du Front de gauche (PCF-Parti de gauche, Gauche unitaire) passeraient de 4 % à 5,5 %. L’étude fait apparaître en outre que 18 % des électeurs ayant voté pour Besancenot à la présidentielle de 2007 reporteraient leur vote sur le Front de gauche.

De son côté, la liste des Verts, menée conjointement par le libéral Daniel Cohn-Bendit et l’ancien militant antilibéral José Bové, garde un étiage à la hauteur du score obtenu en 2004 (7,4 %) avec 7,5 % des intentions de vote.

Fiche technique. Étude réalisée par l’IFOP pour l’Humanité. Échantillon de 853 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d’un échantillon de 958 personnes représentatif de la population française âgée de dix-huit ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage), après stratification par région et par catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu du 23 au 24 avril 2009, par téléphone, au domicile des personnes interrogées.

Nicolas Maury
Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Tape-moi Blinklist Furl Reddit Newsvine Y! Blogmarks Technorati Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Les publications sur ce blog n'engagent pas la responsabilité de la section de Vaulx-en-Velin du PCF, mais uniquement de son auteur.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Les publicacions en aquest bloc no comprometen la responsabilitat de la secció de Vaulx-en-Velin, però només el seu autor.

Rubriques

Recherche




Classement de sites - Inscrivez le vôtre!


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile