Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Elections Régionales 2010

Lors d’un banquet populaire au Rove, Marie-George Buffet dessine les grandes ambitions de ces listes et appelle à faire converger les colères et les aspirations - Christian Digne (La Marseillaise, le 30 novembre 2009)


Elections régionales 2010 : La feuille de route du Front de Gauche
Plus question d’accepter d’autres convives. Les capacités d’accueil du gymnase Gouirand du Rove ne l’auraient pas supporté. Plus de huit cent personnes ont participé, hier midi dans ce village proche de Marseille, à un très réussi banquet populaire qui a marqué l’entrée en campagne des communistes pour les régionales des 14 et 21 mars prochains. Hôte d’honneur, Marie-George Buffet n’a pas caché que ce rendez-vous provençal n’était pas le fait du hasard. « Si je commence mon tour de France des régionales par ce Sud, c’est parce que je suis convaincue d’y vivre de la convivialité, de la solidarité, de la fraternité. Mais aussi parce qu’il est indispensable de faire barrage à cette droite des Mariani et des Gaudin. » Entourée du maire de la commune George Rosso, du secrétaire de la fédération du PCF, Pierre Dharréville et du chef de file régional des candidats communistes, Jean-Marc Coppola, la Secrétaire nationale du PCF a précisé d’emblée l’objectif de son pari : « faire gagner la gauche, une gauche audacieuse et courageuse ». Mais surtout, Marie-George Buffet s’est adressé en direct à tous ceux qui ont le changement au coeur afin « qu’ils investissent les listes du Front de Gauche, qu’ils les soutiennent. C’est le bon chemin pour la satisfaction de vos revendications » a-t-elle lancé.


Les listes des Services publics

Prenant l’exemple des Services publics, elle s’est insurgée « contre ce moins d État. Il y a besoin d’élus régionaux qui partent à la conquête et à la reconquête de ces Services publics ». C’est pourquoi elle en appelle « aux postiers, aux cheminots, aux membres des collectifs des hôpitaux... » afin qu’ils convergent vers les listes du Front de Gauche, « ces listes des Services publics ». Marie-George Buffet entend également « ouvrir la porte » à ces adhérents de l’Appel des appels qui en ont assez « que leur métier soit sacrifié sur l’autel du profit ». Ou encore à ces militantes féministes pour leur demander « de ne pas rester en dehors de cette bataille électorale. Donnez de la force au mouvement féministe, qu’il envahisse les régions », propose la numéro un du PCF.

Nation et République où se sont construits les grands combats populaires

De même, elle s’en prend aux attaques contre la démocratie et les libertés, à la charge contre l’autonomie des collectivités locales, aux restrictions des droits des salariés dans les entreprises. « La démocratie est pourtant un levier du changement. » A tous ceux qui s’indignent des dérives contre les libertés, nous disons « venez dire avec nous vos aspirations à plus de droits et de démocratie ».

Marie-George Buffet évoque encore ce faux débat sur l’identité nationale. A ces termes piégés, elle préfère ceux « de Nation, de République qui se sont construits dans les grands combats populaires et démocratiques ». Et de citer la belle réponse de la petite fille du grand historien Marc Bloch dont Nicolas Sarkozy ne cesse d’usurper le patrimoine intellectuel. « Trop, c’est trop, vient de réagir Suzette Bloch dans « Le Monde ». Je suis révulsée. Pourquoi ce besoin de recourir à Marc Bloch pour se vêtir de ses qualités d’homme irréprochable. Peut-être parce qu’il faut rendre noble et acceptable un débat qui sert à la fois de courtes visées électorales et un projet idéologique de retour au "national", sans rapport aucun avec les engagements et la vision du monde, savant et citoyen, de Marc Bloch. » Des arguments qui touchent droit au coeur les convictions de Marie-George Buffet.

« Nous allons bousculer la donne à gauche »

« C’est tout cela les listes du Front de Gauche », résume la secrétaire nationale du PCF. « Toutes les colères, toutes les aspirations peuvent et doivent converger dans les listes du Front de Gauche ». Elle ajoute « plus haut sera le score des ces listes au soir du premier tour, plus nous aurons la possibilité d’élire de belles majorités de gauche pour faire de grandes politiques progressistes. (..) Nous allons bousculer la donne à gauche et donner une bonne leçon à cette droite qui en région PACA est encore plus réactionnaire qu’ailleurs. »

Christian Digne (La Marseillaise, le 30 novembre 2009)

GEORGE ROSSO (maire du Rove).
« C’est un honneur pour ma commune de recevoir Marie-George Buffet. Il est urgent de se battre contre le projet de loi sur les collectivités locales. La commune est la cellule de proximité au plus près des citoyens ».

PIERRE DHARRÉVILLE (Secrétaire de la fédération communiste des Bouches-du-Rhône).
« Ils (la droite ndlr) salissent tout. Depuis de trop longues années, elle conduit une politique violente, le capitalisme nous entraîne dans la crise, le désenchantement l’emporte. Le temps de l’insurrection démocratique est venu. C’est l’ambition des communistes en choisissant le Front de GaLes listes des Services publics

Prenant l’exemple des Services publics, elle s’est insurgée « contre ce moins d État. Il y a besoin d’élus régionaux qui partent à la conquête et à la reconquête de ces Services publics ». C’est pourquoi elle en appelle « aux postiers, aux cheminots, aux membres des collectifs des hôpitaux... » afin qu’ils convergent vers les listes du Front de Gauche, « ces listes des Services publics ». Marie-George Buffet entend également « ouvrir la porte » à ces adhérents de l’Appel des appels qui en ont assez « que leur métier soit sacrifié sur l’autel du profit ». Ou encore à ces militantes féministes pour leur demander « de ne pas rester en dehors de cette bataille électorale. Donnez de la force au mouvement féministe, qu’il envahisse les régions », propose la numéro un du PCF.

Nation et République où se sont construits les grands combats populaires

De même, elle s’en prend aux attaques contre la démocratie et les libertés, à la charge contre l’autonomie des collectivités locales, aux restrictions des droits des salariés dans les entreprises. « La démocratie est pourtant un levier du changement. » A tous ceux qui s’indignent des dérives contre les libertés, nous disons « venez dire avec nous vos aspirations à plus de droits et de démocratie ».

Marie-George Buffet évoque encore ce faux débat sur l’identité nationale. A ces termes piégés, elle préfère ceux « de Nation, de République qui se sont construits dans les grands combats populaires et démocratiques ». Et de citer la belle réponse de la petite fille du grand historien Marc Bloch dont Nicolas Sarkozy ne cesse d’usurper le patrimoine intellectuel. « Trop, c’est trop, vient de réagir Suzette Bloch dans « Le Monde ». Je suis révulsée. Pourquoi ce besoin de recourir à Marc Bloch pour se vêtir de ses qualités d’homme irréprochable. Peut-être parce qu’il faut rendre noble et acceptable un débat qui sert à la fois de courtes visées électorales et un projet idéologique de retour au "national", sans rapport aucun avec les engagements et la vision du monde, savant et citoyen, de Marc Bloch. » Des arguments qui touchent droit au coeur les convictions de Marie-George Buffet.

« Nous allons bousculer la donne à gauche »

« C’est tout cela les listes du Front de Gauche », résume la secrétaire nationale du PCF. « Toutes les colères, toutes les aspirations peuvent et doivent converger dans les listes du Front de Gauche ». Elle ajoute « plus haut sera le score des ces listes au soir du premier tour, plus nous aurons la possibilité d’élire de belles majorités de gauche pour faire de grandes politiques progressistes. (..) Nous allons bousculer la donne à gauche et donner une bonne leçon à cette droite qui en région PACA est encore plus réactionnaire qu’ailleurs. »

Christian Digne (La Marseillaise, le 30 novembre 2009)

GEORGE ROSSO (maire du Rove).
« C’est un honneur pour ma commune de recevoir Marie-George Buffet. Il est urgent de se battre contre le projet de loi sur les collectivités locales. La commune est la cellule de proximité au plus près des citoyens ».

PIERRE DHARRÉVILLE (Secrétaire de la fédération communiste des Bouches-du-Rhône).
« Ils (la droite ndlr) salissent tout. Depuis de trop longues années, elle conduit une politique violente, le capitalisme nous entraîne dans la crise, le désenchantement l’emporte. Le temps de l’insurrection démocratique est venu. C’est l’ambition des communistes en choisissant le Front de Gauche. A partir d’aujourd’hui, nous sommes en campagne ».

JEAN-MARC COPPOLA (chef de file des candidats communistes en PACA)
« Je suis convaincu que le Front de Gauche fera un excellent score. Cette stratégie doit nous permettre de relever trois défis : rassembler tous ceux qui n’en peuvent plus mais qui doivent redevenir acteurs en réhabilitant la politique ; porter un projet, des valeurs qui permettent une issue à la crise globale ; faire gagner une gauche du courage qui appelle à désobéir au libéralisme, qui construise une société du vivre ensemble. (...) La campagne sera rude mais exaltante. Nous aurons l’objectif de faire partager cette idée que le bonheur n’est pas réservée dans cette région à une petite majorité mais devienne le bien commun de tous ».uche. A partir d’aujourd’hui, nous sommes en campagne ».

JEAN-MARC COPPOLA (chef de file des candidats communistes en PACA)
« Je suis convaincu que le Front de Gauche fera un excellent score. Cette stratégie doit nous permettre de relever trois défis : rassembler tous ceux qui n’en peuvent plus mais qui doivent redevenir acteurs en réhabilitant la politique ; porter un projet, des valeurs qui permettent une issue à la crise globale ; faire gagner une gauche du courage qui appelle à désobéir au libéralisme, qui construise une société du vivre ensemble. (...) La campagne sera rude mais exaltante. Nous aurons l’objectif de faire partager cette idée que le bonheur n’est pas réservée dans cette région à une petite majorité mais devienne le bien commun de tous ».

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile