Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Au Rove, la Secrétaire nationale du PCF, appelle à investir les listes du Front de Gauche


Le banquet populaire et citoyen du Rove : Marie-George Buffet mobilise dans le Sud
« Si j’ai commencé par votre région, c’est que j’étais sûre d ’en repartir avec le plein de convivialité et de solidarité. » Marie-George Buffet a réservé, hier, son premier déplacement de campagne régionale à la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Plus précisément au Rove, village de 4000 habitants près de Marseille, célèbre pour ses chèvres (qui donnent la non moins fameuse brousse) et les scores élevés qu’il réserve aux candidats communistes, toutes élections confondues.

Ce banquet républicain à guichets fermés (700 personnes, inscriptions closes depuis plusieurs jours) témoigne « d’une grande mobilisation et de grandes possibilités », s’est félicité Pierre Dharréville, Secrétaire départemental du PCF. On serait bien resté déjeuner si l’appel du devoir n’avait prévalu sur celui de la chair.


La Secrétaire nationale du PCF a lancé cette campagne par un appel. Appel à investir le Front de Gauche, à s’en emparer, à être candidats. Appel adressé à « tous ceux qui dans leurs entreprises défendent leurs emplois », « à tous les militants d’un nouveau mode de développement, à ceux qui sont dans l’action contre la privatisation de La Poste, pour la défense de la SNCF ou de 1’hôpital public », « à ces hommes et ces femmes de l’Appel des appels ». « Venez avec nous, nous vous ouvrons les portes », a ajouté Marie-George Buffet. S’appuyant sur la lutte marseillaise de la réparation navale -« les salariés ne portent pas l’intérêt des actionnaires, ils portent l’intérêt général »-, elle a insisté : « Le Front de Gauche portera l’intérêt général. »

Chef de file des communistes, Jean-Marc Coppola a souligné les trois défis à relever : le défi de rassembler, celui de porter un projet qui permette une issue à la crise globale que nous vivons, celui de faire gagner une gauche de courage politique. « Nous mènerons une campagne d’idées et de projets, a-t-il poursuivi. Nos propositions vont décoiffer. » Première d’entre elles, formulée vendredi dernier : la mise en oeuvre de la gratuité sur le réseau TER.

Christophe Deroubaix (L’Humanité, le 30 novembre 2009)

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile