Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 


Histoire du mouvement social et communiste

L'ancien secrétaire général et fondateur de la CGTR Bruny Payet est décédé ce dimanche 13 septembre 2020, à l'âge de 98 ans. Il était une figure incontournable de la vie syndicale et politique de La Réunion. Il était l'un des membres fondateurs du parti communiste réunionnais aux côtés de Paul Vergès. "La CGTR est orpheline" a déclaré le syndicat en rendant hommage à ce grand Réunionnais qui a été de tous les combats au service de La Réunion et des Réunionnais.e.s


Fondateur de la CGTR et co-fondateur du PCR, Bruny Payet est décédé
Bruny Payet aura vécu 98 années d'une vie riche et bien remplie. Fils de petit planteur de la Rivière Saint-Louis, bachelie, aux cotés de Paul et Jacques Vergès et de Raymond Barre, il commence à travailler dans les servics admistratifs coloniaux. Peu après l’arrivée à Saint-Denis du contre-torpilleur Le Léopard, le 28 novembre 1942, il s’engage dans les Forces Françaises Libres (FFL) en compagnie de Paul et Jacques Vergès. Il participe ensuite dans l’Atlantique Nord à la surveillance des nombreux convois alliés qui convergent vers l’Europe.

La guerre terminée, il entre à l’Ecole Supérieure d’Electricité de Paris (1946) et obtient un diplôme d’ingénieur électricien, premier Réunionnais à obtenir cette qualification. En parrallèle il s'engage en politique.Au sein du PCF d’abord, puis en Algérie où il avait été envoyé après sa démobilisation en tant qu’ingénieur. Renvoyé de l’Algérie pour militantisme, il avait rejoint, avec sa femme, La Réunion où sa vie n’a été que militantisme, au sein de la fédération de la Réunion du parti communiste français d’abord, au côté du Dr Raymond Vergès, puis, à partir du PCR dont il est un co-fondateur avec Paul Vergès, Daniel Lallemand,

De retour dans son île, il est embauché par le docteur Raymond Vergès, en qualité de secrétaire général de la mairie de Saint-André. Le député-maire, également directeur du Témoignages, lui confie la co-direction du journal en avril 1955.

Membre du comité central du Parti Communiste Réunionnais (PCR), conseiller général du Port, il est élu conseiller régional en février 1983 sur la liste “Développement, Solidarité, Justice et Liberté” conduite par Paul Vergès.

Avec les partis communistes de l’Outre-mer français, il a signé à Morne-Rouge un texte réaffirmant le droit des peuples à l’autodétermination et réclamant une assemblée unique "chargée d’élaborer un statut nouveau de nos pays à négocier avec le gouvernement français".

Fondateur de la confédération générale des travailleurs de La Réunion (CGTR), il occupe le poste de Secrétaire général jusqu’en 1987. Il a été de tous les combats. Il a aisi oeuvré d'arrache-pied pour l'égalité du Smic avec celui payé en Métropole, au respect des droits des travailleurs, à la reconnaissance du 20 décembre comme jour férié et payé.

"De la même manière qu’au plan politique, il fut sans retenue aucune sur tous les terrains syndicaux : action et grève des dockers : Bruny était là aux premières heures aux côtés des dockers ; action et grève avec les travailleurs du bâtiments sur la route du littoral, Bruny était là. Il était partout où les travailleurs agissaient. Sur le chantier de Takamaka, sur les grandes exploitations agricoles de l’Est, dans le sud, dans la zone industrielle, partout, aux côtés des travailleurs, dans leurs luttes" a dit de lui la CGTR à l'annonce de son décès.

"Bruny Payet (était) un grand dirigeant de la CGTR et dirigeant syndical. Un grand Réunionnais. Avec lui, la CGTR perd un de ses grands fondateurs, le mouvement communiste et progressiste un grand Militant. Il laisse la CGTR orpheline" termine le syndicat

Chevalier de la Légion d’Honneur, Ce grand Réunionnais s'est éteint ce dimanche 13 septembre 2020, à l'âge de 98 ans.

IPRéunion

Bruny Payet avait aussi été directeur du journal "Témoignages". Dans un communiqué, Manuel Marchal, le rédacteur en chef actuel rend hommage à "un communiste convaincu" qui "mit depuis toute son énergie à lutter pour faire triompher le socialisme du capitalisme, ce qui passait par l'anticolonialisme et la solidarité avec les peuples opprimés. (…) Jusqu'au bout, Bruny Payet est resté fidèle à son idéal, celui d'une société libérée du joug du capitalisme, où régnera la justice sociale et la partage équitable des richesses produites"."Depuis 2004, le nom de Bruny Payet apparaît tous les jours dans l'ours de Témoignages, écrit Manuel Marchal. Ses conseils nous manqueront, nous devrons désormais faire sans, à nous d'être à la hauteur de l'immense héritage que Bruny Payet laisse à Témoignages".

Dans un communiqué, la maire de Saint-Paul, Huguette Bello, rend hommage à un "monument du monde politique et syndical". "Bruny Payet a marqué fortement l’Histoire de La Réunion tant sa contribution est importante. Il est un grand combattant de la liberté et de la démocratie", écrit Huguette Bello. "Homme d’action d’une grande rigueur, il a porté et concrétisé, par ses nombreux combats, l’espoir d’un monde meilleur pour les travailleurs".

Huguette Bello revient sur les combats de Bruny Payet. Il y a eu la lutte "avec les travailleurs pour sauver l’usine de Quartier Français", le combat "pour l’égalité du SMIC qui en 1970 n’était qu’à 68% du SMIC métropolitain", ceux pour "le 20 décembre chômé et férié", ou encore "contre la déportation de 631 enfants et aussi de travailleurs dans le cadre du Bumidom". Huguette Bello conclut son hommage en s’adressant à cet homme de combat :

"Bruny, tu as été, tout au long de ta vie, un homme libre, un Réunionnais libre. Merci à toi, Bruny, d’avoir respecté, fait respecter et renforcer la liberté de tes soeurs et frères. Que la jeunesse réunionnaise suive ton exemple !" - Huguette Bello

Dans un communiqué, le maire du Port Olivier Hoarau a aussi réagi à la disparition de Bruny Payet. Il salue "un modèle d’engagement militant, un résistant aux côtés des forces de libération française, un Homme politique au service de l’égalité et de la justice sociale. Adyé kamarad". Le maire du Port, où a vécu Bruny Payet, annonce qu’il lui rendra prochainement hommage et que d’ores et déjà les drapeaux sont en berne.


plus de réaction sur La 1ere

Perspective communiste
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Perspective communiste
Nicolas Maury
[Fr] Perspective communiste, blog francophone ayant pour vocation le partage d’informations nationales et internationales. De proposer des analyses marxistes de l’actualité et du débat d’idée. Ainsi que de parler de l’actualité du Parti Communiste Français et du Mouvement des Jeunes Communistes de France.

[Cat] Perspectiva comunista, bloc francòfon dedicat a compartir informació nacional i internacional. Oferir anàlisis marxistes d’actualitat i debat d’idees. A més de parlar de les notícies del Partit Comunista Francès i del Moviment de Joves Comunistes de França.

[Esp] Perspectiva comunista, blog francófono dedicado a compartir información nacional e internacional. Ofrecer análisis marxistas de los asuntos actuales y el debate de ideas. Además de hablar sobre las noticias del Partido Comunista Francés y el Movimiento de Jóvenes Comunistas de Francia.

[Eng] Communist perspective, French-speaking blog dedicated to sharing national and international informations. To offer Marxist analyzes of current affairs and the debate of ideas. As well as talking about the news of the French Communist Party and the Movement of Young Communists of France.

[All] Kommunistische Perspektive, französischsprachiger Blog zum Austausch nationaler und internationaler Informationen. Marxistische Analysen der aktuellen Angelegenheiten und der Debatte über Ideen anbieten. Sowie über die Nachrichten der Kommunistischen Partei Frankreichs und die Bewegung der jungen Kommunisten Frankreichs.

[RUS] Коммунистическая перспектива, франкоязычный блог, посвященный обмену национальной и международной информацией. Предложить марксистские анализы текущих дел и дебаты идей. А также говорить о новостях французской коммунистической партии и движения молодых коммунистов Франции.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile