Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Luttes sociales et politiques en Outre-Mer (DROM-COM-TOM)

Le Parti Communiste Guadeloupéen, depuis son 15ème congrès du 9 février 2008 appelle à la création d’un «Front Patriotique pour un Etat Autonome de Guadeloupe»


Felix Flemin et Christian Celeste
Felix Flemin et Christian Celeste
« La population doit faire face au quotidien à des problèmes de développement économique ou d'emploi. Nous nous devons en tant que politiques de répondre à toutes ces questions ». Selon le Secrétaire Général du Parti Communiste Guadeloupéen, Félix Flémin, il est indispensable de définir les statuts d'un « Etat autonome de Guadeloupe ». Il propose de ce fait, la mise en place d'une assemblée constituante.

« Il nous faut avoir d'autre rapport avec l'Etat français. On ne peut plus continuer à s'inscrire dans des échéances électorales, de région ou de département. Ces institutions ne permettent pas de disposer des pouvoirs qui pourraient régler les problèmes des citoyens ».

Logo du PCG
Logo du PCG
Le 30 mars 1958 le PCG prenait naissance. Les fondateurs de ce parti furent le Dr Rozan Girard et l’avocat Emmanuel Ibéné, parmi tant d’autres.

En réalité la véritable histoire du communisme cariguadeloupéen, débute en avril 1944. À cette époque, des ouvriers et des intellectuels se réunissent déjà pour étudier le marxisme. Et en avril 1944, ils créent la section guadeloupéenne du Parti Communiste Français. En Juin de la même année paraît le premier numéro de l’Etincelle, l’hebdomadaire central de la section guadeloupéenne du PCF. À la même époque, en Martinique, existe aussi une section du PCF rassemblant plus de 5000 adhérents. La situation sociale économique catastrophique de ces pays explique le «succès» rapide des idées communistes aussi bien en Martinique qu’en Guadeloupe.

Cette fédération Guadeloupéenne du PCF, à sa création, publiera un vibrant «Appel au Peuple», document historique qui garde toute son actualité, et qui est aujourd’hui encore la référence des communistes cariguadeloupéens.

Il faudra donc attendre le 30 mars 1958 pour que la fédération guadeloupéenne du PCF devienne un Parti Communiste Guadeloupéen autonome. Le PCG qui a tenu son congrès en février dernier veut rassembler toutes les forces anticolonialistes dans un grand front patriotique guadeloupéen. Des représentants de mouvements nationalistes tels que l’ Union Populaire Pour la Libération de la Guadeloupe (UPLG) des syndicalistes de la Centrale des Travailleurs Unis (CTU) ou des personnalités du mouvement nationaliste guadeloupéen ont assisté à la manifestation : toutes ces personnes ont acclamé le PCG.

Le PCG est dans une position idéale pour relancer le combat contre le système colonial français. Son Secrétaire Général, Félix Flémin a rappelé que son parti, bien qu’ affaibli numériquement, s’était donné pour mission de rassembler toutes les forces anticolonialistes et tous ceux qui veulent changer le destin de la Guadeloupe.

Front Patriotique pour un Etat Autonome de Guadeloupe

Nicolas Maury
Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Tape-moi Blinklist Furl Reddit Newsvine Y! Blogmarks Technorati Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Les publications sur ce blog n'engagent pas la responsabilité de la section de Vaulx-en-Velin du PCF, mais uniquement de son auteur.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Les publicacions en aquest bloc no comprometen la responsabilitat de la secció de Vaulx-en-Velin, però només el seu autor.

Rubriques

Recherche