Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Actualités et informations

Il s'agissait d'une élections importante pour la Grèce, élection qui a été mise sous pression de la communauté européenne pour peser sur les électeurs et "faire payer des grecs". L'appel de Hollande a été entendu


Les pressions internationales auront eu raison des espoirs grecs

La ND (Nouvelle Démocratie - droite) arrive en tête 29,66% des voix (18 millions de voix +500.000), la droite gagne 129 députés à la Vouli (+11). Il y a un mois, la ND était arrivée en tête avec seulement 18,85 % des voix. Ce parti a reçu le soutien acharné des capitalistes d’Europe et du Président français Hollande. La pression internationale était si importante que la colère populaire a été cristallisé en vote sur l'Union Européenne et l'euro.

Son rival est le parti SYRIZA (gauche radicale), qui recueille 26,89% (16 millions +600.000), elle gagne 10 points par rapport au mois dernier (16,78 %) mais n'arrive pas en tête pour obtenir le bonus des 50 députés. SYRIZA a rassemblé le vote anti-austérité autour de son charismatique leader, Alexis Tsipras. SYRIZA gagne 71 députés à la Vouli (+19). SYRIZA arrive en tête dans 12 circonscriptions, notamment celles de l'Attique, de la Béotie, de l'Eubée, à Samos ...

Le PASOK continue son effritement et se retrouve avec 12,28% des voix (13,18% en mai 2012). Ce parti se retrouve à jouer un rôle de supplétif pour la ND et est, avec ses 33 députés élus (-8) en capacité de former une coalition pro-austérité. Ainsi la sociale-démocratie même laminée joue encore du côté des capitalistes et des affameurs.

Les Grecs Indépendants (scission de la ND) recueille 7,51% des voix (10,60% en mai) perdant au passage 13 députés (20 élus à la Vouli). Il est clair qu'ils ont subit un vote "utile" au profit de la ND.

Les néo-nazis de l'Aube dorée conserve leur électorat et progresse légèrement malgré les regains de violences contre les manifestants, les militants de SYRIZA et les communistes. Ils recueille 6,92% des voix (6,91% en mai) mais perdent 3 députés (18 élus à la Vouli).

Le DIMAR conserve son assise obtenue en mai (6,11%) et se pose avec 6,26% des voix et 17 députés (-2).

Lourde défaite pour le KKE

Le Parti Communiste de Grèce (KKE) réalise son plus mauvais score depuis 1993, il recueille plus que 4,5% des voix (contre 8,48% en mai). Il conserve plus que 12 députés (-14). Il est clair que SYRIZA a réussi a siphonner une grande partie du vote ouvrier du KKE. Il obtient la confiance de 277.109 électeurs (-300.000)

Même dans ses bastions les plus solides le KKE parvient a être dépassé (Samos ou il arrive troisième avec 18,29%, le KKE recueille 6,58% au Pirée, 5,36% dans la deuxième Athènes, 10,75% à Lesbos, 6,25% à Larissa, 8,78% en Céphalonie, 7,56% à Corfou, 8,55% à Lefkada, 7,56% à Zakynthos) ou même marginalisé dans le reste du pays notamment dans les Cyclades.

Le KKE, malgré les luttes qu'il a organisé (avec le PAME), subit de pleins fouet le revers de sa ligne politique autarcique. Il a été incapable de proposer une alternative aux électeurs et incapable de résister au vote utile, tant le vote SYRIZA est apparu plus utile que celui du KKE et plus porteur d'espoir. Le KKE doit se ressaisir car il a désormais du soucis à se faire. Il s'en ai fallu de peu pour que le KKE retourne à la clandestinité (0,5 point).

Être Marxiste léniniste se n'est pas être sectaire, la ligne politique du KKE est erronée dans sa stratégie de conquête du pouvoir. Ce parti est isolé et autarcique, il n'a aucune chance de mener la révolution de cette manière.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile