Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Actualités et informations

Tel-Aviv affirme être prêt à une trêve de longue durée mais refuse 
de discuter de la levée du blocus et de l’ouverture des passages


Israël ne répond toujours pas aux demandes palestiniennes
Gaza (Palestine), envoyé spécial. Israël veut-il vraiment la paix ? Si les armes se sont effectivement tues depuis presque trois jours, l’attitude du gouvernement israélien ne laisse pas d’inquiéter. Si l’on s’en tient aux simples déclarations, Tel-Aviv apparaît comme plein de bonne volonté. « Israël ne voit aucun problème à ce que le cessez-le-feu soit prolongé sans conditions », a déclaré un responsable israélien. Interrogé sur la durée de cette prolongation, il a précisé qu’elle pouvait être illimitée.

Si les Palestiniens ne répondaient pas positivement, ils apparaîtraient comme des fauteurs de trouble. Le piège est pourtant grossier. La trêve doit servir à entamer de vraies négociations. Comme l’a fait remarquer, hier quelques heures avant l’expiration du cessez-le-feu de soixante-douze heures, un membre de la délégation palestinienne : « Sans réponse ­israélienne à l’initiative égyptienne, qui contient les exigences palestiniennes, plusieurs options sont possibles. En ce qui concerne une prolongation de la trêve, si on nous la propose, nous y réfléchirons le moment venu, mais cela dépend de la façon dont les négociations se déroulent. » Plus les Israéliens tarderont à entrer dans le vif du sujet, plus la tension va monter.

C’est peut-être ce que cherche le premier ministre israélien, Benyamin ­Netanyahou, pressé, une fois n’est pas coutume, par ses alliés américains et européens. En déclarant que les Gazaouis ne peuvent vivre continuellement « coupés du monde », Barack Obama a implicitement accepté l’idée d’une levée du blocus. Allemands, Britanniques et Français ont présenté mercredi une initiative aux Israéliens, aux Palestiniens, aux Égyptiens et aux Américains. Les Européens proposent que les forces de sécurité de l’Autorité ­palestinienne reprennent la responsabilité des frontières de Gaza. Elles empêcheraient la construction par le Hamas de tunnels. En réalité, tout en jouant la montre, les Israéliens tentent de diviser la délégation palestinienne. Ils savent que le Hamas a été contraint d’intégrer cette délégation mais qu’il cherche toujours à jouer sa propre carte.

Hier, le mouvement islamique a organisé une manifestation de victoire à Gaza, sans pour autant mobiliser des ­Gazaouis, plus préoccupés par leur relogement et l’achat de nourriture. Moussa Abou Marzouk, le chef adjoint du Hamas, qui participe aux pourparlers indirects au Caire, a tenu à dire qu’il n’y « avait pas d’accord pour prolonger le cessez-le-feu ». À l’heure où nous écrivions ces lignes, le cessez-le-feu était toujours en vigueur pour quelques heures. Sans réelles discussions au Caire, une nouvelle déflagration pourrait se ­produire.

Pierre Barbancey
http://www.humanite.fr/israel-ne-repond-toujours-pas-aux-demandes-palestiniennes-549087#sthash.HEIxZCVI.dpuf

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile