Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Communisme au Japon et en Corée

José Fort :De quoi se mêle le ministre japonais des Finances?
Il est courant de dire que les Japonais sont des gens discrets et courtois. C’est certainement vrai pour la grande majorité de la population sans oublier que les grands chefs nippons tout au long de l’Histoire ont fait couler pas mal de sang en hurlant à la mort. Les Chinois en savent quelque chose. Mais, direz-vous avec raison, d’autres dans le monde ne se sont pas mieux conduits. Il n’empêche que l’on peut se demander de quoi se mêle le ministre japonais des Finances.

Jun Azumi, c’est son nom, a exigé de François Hollande, quelques heures seulement après la clôture du scrutin présidentiel, de « respecter les engagements pris par la France en matière de déficit public ». Pour bien se faire comprendre, il a impérialement martelé : « Nous voulons que la France fasse ce qui a été décidé». Et de souligner son « hostilité » à l’idée d’une révision du pacte budgétaire européen.

Le minimum de savoir vivre aurait consisté à observer un peu de retenu, un peu de réserve, un peu de patience, bref, un peu de diplomatie. Le très pressé et très gonflé Jun Azumi, sourire aux lèvres et mains jointes, a versé son fiel à la manière d’un vulgaire Sarkozy. Ancien présentateur sur la chaîne publique de télévision NHK, il se croit toujours en représentation dispensant la vérité officielle sur le petit écran. Spécialiste des gaffes, son comportement est souvent violent. Quant à la diplomatie, il s’en moque royalement regrettant le temps où l’empire régnait en maitre.

Jun Azumi ne restera pas célèbre dans les annales japonaises, encore moins internationales. Quant à son avenir personnel nous nous en contrefoutons. Pourtant, magnanimes, nous nous permettons de lui délivrer un conseil. Non pas d’aller se faire voir chez les… , pour rester poli. Plus simplement nous lui rappelons qu’avant de donner des conseils et des ordres aux autres, il ferait bien de balayer devant sa porte : la dette japonaise s’élève à 220% de son produit intérieur brut (PIB).

José Fort

L’Humanité Cactus 10 mai

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile