Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Actualités et informations

C’est la mère de toutes les batailles contre l’Etat islamique autoproclamé : Kobane, une ville kurde de Syrie située à la frontière turque, fait l’objet d’affrontements rue par rue entre les djihadistes et les défenseurs kurdes assiégés


Kobané risque de tomber aux mains des djihadistes, AIDONS LES KURDES !
Le drapeau noir de l’EI flotte depuis lundi sur des collines autour de Kobané et même sur certains quartiers de la ville, devenue le symbole de la résistance à la poussée des djihadistes en Syrie et en Irak.


La carte ci-dessous, du quotidien britannique The Times, montre la complexité de cette bataille, et l’avancée des djihadistes dans les premiers quartiers habités de cette ville, après plusieurs semaines de combats qui ont vu quelque 150 000 Kurdes fuir Kobane et les villages environnants pour se réfugier en Turquie voisine.

Il reste environ 12 000 habitants dans la ville, dont la vie est menacée en cas de victoire de l’EI, qui laisse une trace de massacre des minorités ethniques et religieuses sur son passage.


Les frappes aériennes américaines de ces derniers jours, contre les positions djihadistes, n’ont pas empêché leur progression, ce qui pose la question de l’efficacité d’une action purement aérienne face à des forces mobiles légères. La chute de Kobane marquerait un échec sérieux pour la stratégie américaine face à l’EI.

Kobané risque de tomber aux mains des djihadistes, AIDONS LES KURDES !
Selon le New York Times, les combattants kurdes à l’intérieur de Kobane sont « coupés de toute source d’approvisionnement, et encerclés par les combattants de l’EI sur trois côtés » :

« Sur le quatrième, c’est la frontière turque, fortement gardée par l’armée turque qui a empêché les Kurdes de Syrie ou de Turquie de rejoindre les combats. »

Kobane est en effet l’une des trois enclaves kurdes aux mains du groupe kurde syrien YPG, proche du Parti des travailleurs kurdes (PKK) de Turquie. Tant le PKK que les Kurdes d’Irak ont tenté de venir au secours des défenseurs de Kobane, mais se heurtent aux réalités militaires sur le terrain.

Le piège de Kobane risque donc de peser lourd sur toute la campagne internationale contre l’EI. Un succès des djihadistes, malgré la longue liste des pays engagés contre eux, ne manquerait pas d’être amplifié par la propagande habile du mouvement en direction des musulmans sunnites du monde entier.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile