Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Luttes anticolonialistes et communistes en Afrique

La coalition tripartite du Congrès national africain (ANC) conserve sa majorité absolue après les élections législatives de mercredi en Afrique du Sud, selon des résultats partiels portant sur 86,58% des bulletins - article et traduction Nico Maury


L'ANC remporte les élections législatives en Afrique du Sud
La coalition tripartite du Congrès national africain (ANC), qui rassemble l'ANC, le Parti Communiste (SACP) et la COSATU (Congress of South African Trade Unions), remporte les élections législatives avec une majorité absolue des voix (57,19%). Un score en net recul par rapport à 2014 (62,15%). Le Secrétaire général du SACP, Blade Nzimande, a porté haut et fort la campagne pour l'ANC en rappelant que la " tâche de l'ANC est d'unir le peuple africain en tant que fondement de la construction d'une société unie, non raciale et non sexiste" afin de défendre les acquis du pays et de la classe ouvrière depuis 1994.

Suivent l’Alliance démocratique (droite) à près de 21,34% des voix (22,23% en 2014) et les Combattants de la liberté économique (EFF), une formation de la très difficile à qualifier entre gauche marxiste-léniniste et un ultra-panafricanisme qui obtient près de 10,22% des suffrages exprimés (6,35% lors des dernières élections).

L'ANC devrait toutefois conserver la majorité absolue des 400 sièges de l'Assemblée nationale (227 sièges contre 249 sortants) et Cyril Ramaphosa, élu par les député.e.s, devrait conserver la présidence de l'Etat sudafricain.

L'Afrique du Sud est dans une situation économique difficile : le chômage dépasse les 28%, la croissance est faible et les inégalités toujours importantes malgré la fin de l'apartheid. La majorité des moyens de productions étant contrôlé par l'ancienne élite sudafricaine (afrikaans).

Le président Cyril Ramaphosa, qui a remplacé en décembre 2017 Jacob Zuma, empêtré dans un scandale de corruption, le tout lié à la multiplication des luttes sociales de la classe ouvrière sudafricaine.

Pour suivre les résultats

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Les publications sur ce blog n'engagent pas la responsabilité de la section de Vaulx-en-Velin du PCF, mais uniquement de son auteur.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Les publicacions en aquest bloc no comprometen la responsabilitat de la secció de Vaulx-en-Velin, però només el seu autor.

Rubriques

Recherche




Classement de sites - Inscrivez le vôtre!


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile