Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Luttes sociales et politiques en Outre-Mer (DROM-COM-TOM)

Le collectif LKP appelle à la grève générale à partir du 20 janvier en Guadeloupe, pour protester contre une nouvelle hausse des prix des carburants


Le LKP appelle à la grève générale en Guadeloupe
Le LKP avait été début 2009 à l'origine d'une grève contre la "vie chère" qui avait paralysé la Guadeloupe pendant 44 jours et s'était conclue par un accord dit "Bino" sur une augmentation des salaires de 200 euros et diverses aides.

Dans un entretien au Parisien de vendredi, le leader du LKP, Elie Domota, dénonce la hausse du prix des carburants de 4 centimes d'euros le litre, entrée en vigueur le 1er janvier.

"Au niveau des prix alimentaires, de l'essence et des salaires, l'Etat est en train de faire marche arrière (...). On ne se laissera pas faire", déclare Elie Domota.


Pour lui, l'augmentation du prix des carburants est une décision "non concertée et illégale", mais les recours en justice n'ont toujours eu aucune réponse, explique-t-il.

"Ça se passe comme ça sous les cocotiers. Donc, nous appelons la population à la grève générale, à partir du 20 janvier, pour une durée indéterminée", prévient le leader syndical.

Auparavant, le collectif organisera une manifestation samedi à Pointe-à-Pitre, où il espère réunir 20.000 personnes.

L'accord "Bino", du nom de Jacques Bino, représentant syndical tué en marge de la grève générale de l'année dernière, prévoyait une hausse des salaires de 200 euros qui a été en partie appliquée.

Mais Elie Domota regrette que l'Etat ait "modifié la base de calcul, excluant ainsi 10.000 personnes". "Au final, sur les 50.000 bénéficiaires prévus, 30.000 risquent d'être exclus de l'accord", souligne-t-il.

Interrogé sur la possibilité de voir un autre conflit social dur en Guadeloupe, Elie Domota affirme que la population y est prête: "Oui, car les salariés n'accepteront pas la hausse du carburant et la perte des 200 euros d'augmentation de salaire promis lors de l'accord de mars."

Nicolas Maury
Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Tape-moi Blinklist Furl Reddit Newsvine Y! Blogmarks Technorati Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Les publications sur ce blog n'engagent pas la responsabilité de la section de Vaulx-en-Velin du PCF, mais uniquement de son auteur.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Les publicacions en aquest bloc no comprometen la responsabilitat de la secció de Vaulx-en-Velin, però només el seu autor.

Rubriques

Recherche




Classement de sites - Inscrivez le vôtre!


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile