Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Histoire du mouvement social et communiste

Lundi 9 Janvier 2006

Le Parti communiste français dans la tourmente de l'invasion (1940)


L'affiche rouge mise en poésie par Aragon
L'affiche rouge mise en poésie par Aragon


A)Le Parti communiste français face a l'invasion

-Nouveau coup dur,la France s'effondre en quelques semaines au printemps 1940 (blitzkrieg).A Paris l'initiative vient du coté de B Frachon qui dirige le PC clandestin en l'absence de Thorez a Moscou,Duclos a Bruxelles.Par l'intermediaire du philisophe G Politzer,le 6,juinFrachon fait au gouvernement des propositions de défense pour Paris.A Moscou c'est pareil Thorez parle de lancer la résistance populaire face a l'invasion.Un peu partout aux armées les militants communistes essaient de faire face au drame,en refusant hautement le desordre national.Peine perdu l'Etat Major renonce prouvant ainsi leur incompetance.La levée en masse n'a plus lieu d'etre et de toute façon le PCF est décimé par la répression.
-l'ombre de l'occupation et de la "révolution nationale" s'abat sur le peuple français attéré.Pour l'instant,nulle perspective ne se déssine clairement.Le 17 juin Charles Tillon (PCF) appel a la résistance et le lendemain un général presque inconnu,nommé DeGaulle,dit bien sur les ondes de la BBC qu'il refuse la défaite mais il est loin et sur qui peut il s'appuyer a l'époque?

B)Les heures noires

-La défaite a confirmé la responsabilité des gouvernements français qui n'ont pas su freiner Hitler car étaient dominés par une formidable obsession anticommuniste.La démission de l"assemblée nationale,le 10 juillet 1940,le vote des pleins pouvoirs a Pétain par une trés large majorité des députés ferment pour longtemps toute issue politique traditionnelle:les radicaux et les socialistes (sauf le groupe des 80 mené par L Blum) se sont prononcé pour Pétain.Les minoritaires qui se classent dans le camp du refus sont désorientés,contraint a la clandestinité.
-Le front populaire est loin et le sursaut national n'a pas eu lieu.Que faire?reconstruire ce qui a été détruit?c'est le sens du document daté du 10 juillet 1940,rédigé par Duclos et Thorez.Texte majeur qui prend la forme d'un appel dénonçant les gouvernement et politiciens qui ont trahi la France.L'objectif de l'appel du 10 juillet n'est pas la "France socialiste" mais la "France libre et independante".

C)La marche a la résistance:le camp du refus.

-Les communistes français sont a l'epoque dans le camp du refus,celui ci servira de vivier a la resistance française.Ils y entrent avec les analyses qui sont les leurs et qui sont toujours marquées par l'automne 1939.La guerre reste "imperialiste" et les communistes ne peuvent pas choisir le camp d'un imperialisme(desormais le britannique le seul en lice) contre un autre.Les communistes sont soucieux de restructurer,sur des bases solides,le mouvement populaire désagrégé que de lancer immédiatement et sans perspective crédible des mots d'ordres ouvertement anti allemand.Le danger principal est représenté par Vichy.Dans la presse clandestine,les coups les plus durs sont portés contre le "gouvernement des valets".
-Les communistes ne peuvent alors etre que du coté de ceux qui réagissent face aux malheurs,aux privations et a l'humiliation.Face aux privation,en menant la lutte de ravitaillement,logement,salaire et condition de travail.Face a l'humiliation,en organisant par exemple la manifestation patriotique des étudiants ,a l'étoile ,le 11 novembre 1940.
-Dans le pays,zone occupée ou zone dite "libre",les attitudes de refus se multiplient,malgrés et contre les actes d'allégence de Vichy.Dés l'automne 1940,le PCF crée un organisme chargé de la protection de ses militants,qui tente en fait ses premiers sabotages:c'esr l'organisation spéciale ,l'OS qui fournira les premiers embryons des futurs FTP(Franc Tireur et Partisan).



Conclusion rapide:

Le PCF se redresse et prepare la lutte contre l'allemagne,la lutte y sera impitoyable et la repression féroce.Elle est menée conjointement par la gestapo et les services de Vichy(R Bousquet).Dirigeants et militants tombent indistinctement,la plupart avec courage,assumant jusqu'au bout leur double caractére de patriotes résistants et de révolutionnaires communistes.
Aux accents de la "marseillaise" de "l'internationale",aux cris de "vive staline et vive la France",face aux tortionnaires et devant les fusils ,dans les prisons de Vichy ou dans les camps de concentration ,a compiene ou a buchenwald,se forge dans le drame l'image du communiste indomptable.Le PCF ,"le parti aux 75000 fusillés",du dactylo clandestin,de l'agent de liaison,du diffuseur de l'huma,du FTP,du Syndicaliste clandestin rejoignent les grandes figures du panthéon communistes:JP Timbaud,G Mocquet,P Semard,L Sampaix,J Catelas,A Dalliet,F Cadras,G Peri et tant d'autres...

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile