Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Entretien avec le Président du Soviet suprême de la République Populaire de Donetsk, Boris Litvinov, dirigeant du tout jeune Parti communiste de cette république. Entretien réalisé par Viola Potapov pour le site du KPRF de Novossibirsk - traduction Nico Maury


"Le Parti communiste doit devenir la première force politique dans les Républiques populaires de Donetsk et de Lugansk" (Litvinov)
Pourquoi est-il nécessaire de créer le Parti communiste dans la République Populaire de Donetsk ? Qui a eu l'idée ?

L'idée vient des communistes qui étaient au cœur de la révolution dans le Sud-Est de l'Ukraine, au cœur du soulèvement contre le coup d'Etat fasciste. Et bien que nous ayons formé la République ce processus de fondation est, de notre point de vue, du vide politique dans l'Etat. Nous n'avons pas de forces politiques, les partis doivent former la base idéologique du futur Etat. Bien que toute la révolution repose initialement sur la gauche il manquait un parti politique puissant, noyau idéologique et force motrice de ce mouvement.

Le Parti communiste dans notre plan doit devenir l'une des principales forces politiques dans la construction des républiques populaires pour définir l'orientation idéologique des nouvelles républiques. Par conséquent, à la veille des élections, qui se tiendront en Novembre, nous avons décidé de créer le Parti communiste de la République Populaire de Donetsk. Je suis un communiste, et l'un des organisateurs de ce processus.

Quelle est la taille du Parti communiste actuellement, au moment de sa fondation ?

La conférence sera suivie par environ 100 personnes, mais plus de 1000 personnes sont derrière la construction de ce Parti. Cette conférence veut permettre la fondation du Parti, puis nous commenceront à proposer l'adhésion au Parti.

Qu'est-ce que la population de la République Populaire de Donetsk soutien les idées communistes ?

Le soutien du peuple, autant que je sache, est considérable. La plupart des habitants du Donbass ont des idées proche du "centre et de la gauche". Il est difficile de connaitre la part réelle, l'élection, je pense, permettra de fixer ce soutien. Tout le monde s'attend à un virage à gauche, le mouvement dans notre pays va dans le sens du socialisme. Mais ce soutien est, bien sûr, à lier avec tous les maux de la guerre, la destruction, la mort, la pauvreté. Tout cela fait réagir. Une partie de la société au cours du mois passé est tombé dans le désespoir. Beaucoup de personnes partagent les idées communistes et beaucoup sont maintenant au gouvernement, ou on des rôles de leadership parmi les milices.



Le Parti communiste va t-il participer aux élections du 2 Novembre ?

Bien sûr, nous allons prendre part aux élections et poser une liste. Il est à noter que le Parti communiste est le seul parti politique qui est déclaré dans les institutions de la République populaire, les autres partis politiques sont des mouvements socio-politiques non constitué.

Quelles sont les priorités pour le Parti communiste dans un avenir proche ?

Nous allons chercher à modifier la proposition de Constitution de la Novorossia, elle doit être validée lors d'un référendum et nous voulons en particulier poser la question de la propriété foncière. Les personnes qui ont préparé cette Constitution aujourd'hui se sont éloigné des idées portées par notre révolution, mais c'est réparable. Il s'agit maintenant de construire un gouvernement, puis de réaliser les objectifs déclarés.

Nous, les communistes chercheront que la République populaire de Donetsk soit fondée sur des principes socialistes, mais en tenant compte des caractéristiques de la période actuelle. Nous devons tout mettre en œuvre pour atteindre nos objectifs, et ensuite aller de l'avant. Aujourd'hui il y a une chance historique pour imposer nos idées socialistes de l'Etat.

Tout d'abord sur l'économie: nous ne porterons pas le libéralisme, nous souhaitons un type d'économie mixte, où le rôle de l'État est important, ou l'État possède tous les secteurs de base de l'économie et les secteurs stratégiques, mais dans certains secteurs le privé restera en place notamment dans les secteur ou l'Etat ne pas toujours agir.

Le Parti communiste de la République Populaire de Donetsk va t-il interagir avec le KPU et le KPRF ?

Nous avons parlé récemment avec le chef du Parti communiste de la fédération de Russie (KPRF), Guennadi Ziouganov, il nous a donné de précieux conseils. Lorsque nous lui avons soumis l'idée de créer le Parti communiste de la RPD, il nous a encouragé. Il y a une compréhension mutuelle et une coopération avec le KPRF.

Le KPU l'idée de créer un Parti communiste à Donetsk n'est pas forcement approuvé et je comprends pourquoi. Ils sont sous le feu de la tyrannie nazie, et ils doivent se défendre contre cela, ils ne peuvent pas nous soutenir. Ils ont un long à faire et doivent développer d'autres méthodes de protection.

Nous allons établir des coopérations avec d'autres organisations, notamment avec les représentants ont quitté l'organisation "Borotba". Je connais même quelques personnes là-bas qui sont prêts à rejoindre le Parti communiste. Ensuite, je pense que notre parti devra se transformer en Parti communiste unifié des États indépendants, dans le cadre de la futur Union des Républiques indépendantes (KPSNR), mais n'est encore qu'un projet.

http://kprfnsk.ru/inform/news/24402/

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile