Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Ce sont deux visions-de "la justice sociale" qui s’affrontent. Celle de l’État, repré­senté par le préfet de région, qui fait la chasse aux mauvais payeurs. Et celle du maire communiste de Septèmes-les-Vallons, qui veut faire "respecter un cer­tain humanisme"


Le Préfet attaque l'arrêté "anti-expulsion" du Maire PCF de Septèmes-les-Vallons
Appliquant à la lettre les déclarations de l’ancienne secrétaire d’État au Loge­ment, Christine Boutin, assurant que "désormais, il n’y aura plus d’expulsion sans solution de remplacement" et "qu’un préfet ne mettra plus à exécution un juge­ment d’expulsion sans pro­poser un relogement ou un hébergement pour les loca­taires dans l’impossibilité de payer leur loyer".

André Molino décidait de placer l’État face à ses responsabili­tés. Le 18 mars dernier, il prenait un arrêté interdi­sant "toute expulsion locati­ve dans le parc des loge­ments sociaux", situé sur la commune, "dès lors qu’il ne peut être justifié que tous les moyens de prévention et du maire résorption des dettes de logement aient été mis en œuvre au titre de la solidari­té nationale, pour garantir le droit au logement".


"L’acte de rébellion" n’a pas tardé à faire tousser dans les bureaux de la pré­fecture. Hier, le juge admi­nistratif était saisi en urgen­ce par le préfet, réclamant "la suspension de cet arrêté" qu’il estime "illégal". Pour le représentant de l’État, le maire n’a, en effet, pas le pouvoir de s’opposer à des mesures d’expulsion ordonnées par une juridiction. "Si rien ne permet au maire de s’opposer à une expulsion, rien de l’interdit non plus", rétorque Me Touitou, le conseil de la commune, en mettant en exergue "le pou­voir de police du maire".

Pour la municipalité, "la po­sition de la préfecture n’est pas tenable". "Je suis éton­née qu’un représentant. de l’État ne respecte. pas la vo­lonté d’un ministère", raille l’avocate. André Molino est venu, en personne, l’expli­quer au juge administratif : il a pris cet arrêté en se repo­sant sur les pouvoirs qu’il dé­tient des dispositions du Co­de général des collectivités territoriales. "Le fait de jeter des familles à la rue et les priver de toit, est, en soi, un trouble grave à l’ordre pu­blic, assure-t-il. Et je me dois d’assurer le bon ordre, la sûreté et la sécurité dans ma commune comme j’ai l’obligation de faire respec­ter le droit à la dignité de chacun". Or, le logement, comme le développe Mr Touitou, est "un élément qui conditionne l’accès à d’autres droits fondamen­taux..."

Après avoir regretté l’ab­sence de la préfecture lors des débats, "alors qu’elle est à l’origine de la procédure", le juge administratif a recon­nu "l’intention louable de cet arrêté". En annonçant que sa décision serait ren­due d’ici à quelques jours, il prévenait que "ce problème ne pouvait trouver de solu­tion définitive que sur le ter­rain politique".

Laetitia Sariroglou (La Provence, le 31 août 2009)

Nicolas Maury
Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Tape-moi Blinklist Furl Reddit Newsvine Y! Blogmarks Technorati Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Les publications sur ce blog n'engagent pas la responsabilité de la section de Vaulx-en-Velin du PCF, mais uniquement de son auteur.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Les publicacions en aquest bloc no comprometen la responsabilitat de la secció de Vaulx-en-Velin, però només el seu autor.

Rubriques

Recherche




Classement de sites - Inscrivez le vôtre!


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile